Renaud Gervais, Dominique Gosselin et leur petite Delphine vieilliront tous les trois d’un an le 2 juillet.

Toute une famille née le 2 juillet

Voilà neuf ans maintenant que Renaud Gervais et Dominique Gosselin forment un couple. Jusqu’à l’année dernière, ils célébraient leur anniversaire de naissance commun du 2 juillet en s’invitant mutuellement au restaurant. Il y a un an, ils ont troqué le restaurant pour la maison de naissance, où la petite Delphine s’est pointée... le 2 juillet.

Si la famille s’est agrandie et compte maintenant trois membres, il n’y aura encore cette année qu’une seule fête d’anniversaire. «Je suis née le 2 juillet 1983, Renaud, le 2 juillet 1985, et Delphine, le 2 juillet 2017», résume Dominique Gosselin. Et non, l’accouchement n’avait pas été planifié ce jour-là.

«Nous arrivions de la France. Nous avions déménagé en mai. Là-bas, on prévoyait l’accouchement pour le 24 juin. Ici, on m’avait donné la date du 28 juin. Tout le monde nous disait que c’était certain qu’elle arriverait le 2. Finalement, elle est née le 2 juillet un peu après 1h du matin», raconte Dominique.

«Nous ne pensions pas du tout à ça. Comme nous venions de déménager, l’important était d’être installés et de pouvoir l’accueillir», ajoute Renaud.

«Les sages-femmes nous ont dit qu’elles n’avaient jamais vu ça», rigole la jeune maman, qui prend conscience de la particularité de sa situation familiale au fur et à mesure qu’elle raconte son histoire.

Déjà, Renaud Gervais trouvait que d’avoir une copine qui partageait sa date d’anniversaire était particulier. «Nous nous sommes rencontrés par hasard, par des amis interposés. Nous avions tous les deux des plans pour faire de la raquette avec des amis et nous avons fini par en faire ensemble sans que ce soit prévu. Nous sommes aussi tous les deux originaires de l’Abitibi, mais je vivais à Québec, et Dominique était à Sherbrooke. Nous nous sommes rendu compte que nous avons grandi sur la même rue.

«Quand je l’ai rencontrée, je me suis dit qu’il y avait peu de chance qu’elle soit née le même jour que moi. Sauf qu’elle m’a dit qu’un de ses anciens amoureux était aussi né un 2 juillet...»

Pour ce premier anniversaire à trois, le couple compte organiser une fête sans prétention avec la famille et des amis. «Nous ferons une plus grande fête que d’habitude. Ça deviendra un événement familial. Quand j’étais petit, j’avais toujours de la difficulté à avoir des amis à ma fête parce qu’ils étaient partis en vacances. À trois, peut-être qu’on réussira à en avoir plus», rigole-t-il.

Et quand viendra le temps d’un deuxième enfant? La naissance ne sera pas planifiée et le petit deuxième pourrait bien être le seul à avoir sa journée d’anniversaire juste pour lui.