Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Une clinique mobile de dépistage aura lieu samedi à l'école Pie-X-de l’Assomption, pavillon Assomption
Une clinique mobile de dépistage aura lieu samedi à l'école Pie-X-de l’Assomption, pavillon Assomption

Tous les secteurs de Fleurimont touchés par l’agrégat

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Il y a présentement 266 citoyens de l’arrondissement de Fleurimont qui ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19 au cours des dernières semaines. C’est ce qui en fait l’agrégat le plus important que la région de l’Estrie a connu jusqu’ici.

L’arrondissement de Fleurimont est grand et c’est volontairement que la direction de Santé publique a choisi de ne pas cibler de quartiers en particulier où l’on retrouverait le plus grand nombre de personnes infectées par le coronavirus.

« Il y a des cas dans les quartiers des Jardins-Fleuris, de Saint-Michel et de Marie-Reine, mais pas seulement dans ces quartiers. C’est pourquoi nous avons choisi de nommer l’agrégat Fleurimont, parce qu’il y a des cas partout dans l’arrondissement », explique-t-on du côté du service des communications du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

La Santé publique tiendra d’ailleurs samedi et dimanche des cliniques de dépistage mobile dans le secteur de Fleurimont pour les résidents allophones du quartier et pour ceux qui ne sont pas en mesure de se déplacer au Centre désigné de dépistage (CDD) situé sur la rue J.-A.-Bombardier.

L’une de ces cliniques se tiendra dans le gymnase de l'école Pie-X-de l’Assomption, pavillon Assomption, samedi de midi à 16h. La seconde aura lieu dimanche au Pavillon du parc Bureau de midi à 16h.

« Ce sont deux cliniques de quatre heures ont pour but d’aller dépister des populations très ciblées, dans des secteurs précis. C’est pourquoi nous invitons toutes les personnes qui sont en mesure de se déplacer de se rendre au CDD de Sherbrooke », ajoute-t-on du côté du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Les parents des élèves du quartier ont rapidement manifesté de vives inquiétudes parce que le pavillon Assomption de l’école Pie-X-de l’Assomption accueillera des personnes infectées à la COVID-19 au cours de la fin de semaine, avant de finalement rouvrir ses portes aux élèves lundi matin.

« Ces lieux ont été choisi avec soin pour avoir accès aux populations qui vivent autour. Les équipes qui font des cliniques de dépistage mobile ont des protocoles très stricts. Avant de repartir, ils ont une procédure de désinfection importante. Tout sera nettoyé avant leur départ. De plus, la clinique a lieu au gymnase, dans un endroit plus grand et mieux ventilé, et non pas dans une classe », indique-t-on du côté du CIUSSS.

On n’a pas plus d’inquiétude du côté du Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSSRS). « Nous n’avons aucune inquiétude, car tout sera parfaitement désinfecté dimanche, en prévision du retour à l’école lundi », indique-t-on du côté du service des communications du CSSRS.

L’agrégat de Fleurimont est le plus important agrégat qu’a connu la région de l’Estrie jusqu’ici. Rappelons qu’un agrégat est un regroupement inhabituel de cas d'une même maladie dans une population, pour une zone géographique et une période de temps donnée.

Les agrégats de l’Estrie

  • En cours : Agrégat de de Fleurimont : 266 personnes
  • En cours : Agrégat des municipalités d’Asbestos et de Danville (excluant les cas qui résident en milieu d’hébergement) : 244 personnes
  • En cours : Agrégat des municipalités de Lac-Mégantic et de Frontenac (excluant les cas qui résident en milieu d’hébergement): 161
  • Terminé : Agrégat d'Ascot (fin le 20 octobre) : 20 octobre