La jeune Ophélie et son papa Jean-François Morin pourront bien garnir le nouveau Croque-livres Gérard, grâce à la générosité de la communauté.

Tous au secours de Gaspard

SHERBROOKE — Gaspard, le Croque-livres récemment incendié du parc Chauveau, sera bientôt remplacé. Grâce à la générosité des citoyens, plusieurs centaines de livres ont été donnés dans le cadre du bazar de livres samedi et dimanche, événement organisé par le comité de quartier afin d'amasser des fonds.

« Au début, en lien avec le Croque-livres, on voulait faire un échange de livres. Mais parce que Gaspard a été incendié, on s’est dit qu’on allait faire une levée de fonds pour le nouveau Croque-livres à la place. Vendredi, quand je suis rentrée de l’école, j’ai littéralement crié de joie. Il y avait tellement de livres. C’est génial. Franchement, je ne m’attendais pas à ça. Je ne pensais pas que ça allait avoir autant de succès. Ça me fait chaud au cœur. On est en train de peinturer le nouveau Croque-livres et on va l’appeler Gérard », raconte Ophélie Morin, la jeune fille de 13 ans derrière l’initiative d’implanter un Croque-livres dans le quartier de Rock Forest.

LIRE AUSSI : Le Croque-livres du parc Chauveau incendié

Une vente de livres pour remplacer le Croque-livres incendié

Ces boîtes de livres installés dans les lieux publics ont pour objectif de promouvoir la lecture chez les jeunes. On peut y échanger des romans comme bon nous semble.

C’est aussi Ophélie qui a lancé l’idée d’un bazar de livres, initiative une fois de plus bien accueillie par le Comité citoyen du parc Chauveau, dont son père Jean-François Morin fait partie.

« J’ai ma passion de la lecture depuis que je suis toute jeune. J’aimerais la partager à tout le monde. Beaucoup plus de jeunes trouvent ça ennuyant, et je veux trouver des moyens pour qu’ils aiment ça », ajoute la fervente lectrice.

Plus de 400 livres vendus

Vendredi, c’était jour de cueillette. Le comité de quartier est encore étonné du succès et surtout du nombre de livres reçus. Plusieurs personnes sont venues de l’autre bout de la ville pour offrir de vieux livres en bon état.

« La qualité des livres dépasse ce à quoi on s’attendait. On a eu des livres de grande qualité, bien diversifiés, des nouveautés… On a eu une belle réponse. L’idée était de recueillir des fonds pour le Croque-livres, mais aussi pour d’autres projets pour favoriser la lecture auprès des jeunes du quartier », explique le papa d’Ophélie, M. Morin, membre du comité citoyen du parc Chauveau.

Samedi, c’était jour de vente. Les livres amassés la veille étaient vendus au coût de 1 $ chacun, tout simplement. Plus de 400 livres ont trouvé preneur, le reste sera remis aux organismes de charité ou utilisés pour remplir Gérard, le nouveau Croque-livres qui sera bientôt installé dehors au parc Chauveau.