Après les travaux de réaménagement de la rue Galt Ouest, l’ajout d’un terre-plein rendra impossibles les virages à gauche pour accéder au stationnement souterrain du Centre Sherbrooke ou pour en sortir.
Après les travaux de réaménagement de la rue Galt Ouest, l’ajout d’un terre-plein rendra impossibles les virages à gauche pour accéder au stationnement souterrain du Centre Sherbrooke ou pour en sortir.

Terre-plein sur Galt : des craintes pour le stationnement du Centre Sherbrooke

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
L’ajout d’un terre-plein sur la rue Galt Ouest, entre la rue Alexandre et la rue Belvédère, inquiète les commerçants et les gestionnaires du Centre Sherbrooke, autrefois la place Belvédère. Ils estiment que l’accès au stationnement souterrain sera limité et que les impacts sur leur clientèle seront importants. À la Ville, on rapporte avoir pris cette décision pour des raisons de sécurité.

Dans ce secteur, la rue Galt Ouest sera complètement réaménagée. Après la démolition des bâtiments du côté nord, il est prévu de construire 116 logements sociaux dans un nouvel édifice en plus d’agrandir le parc Alfred-Élie-Dufresne. Dans la même veine, la rue Galt sera élargie, une voie cyclable sera ajoutée et un terre-plein viendra empêcher les virages à gauche sur tout le tronçon entre les rues Alexandre et Belvédère Sud.

À LIRE AUSSI: Des voies cyclables longeront la rue Belvédère Sud

96 chantiers routiers cet été à Sherbrooke

« L’idée de revitaliser et d’embellir la rue Galt Ouest nous apparaît à nous, le Maxi-Club, comme un projet fort beau et positif dans son ensemble, avec la végétalisation, l’illumination du stationnement en bordure de rue et une meilleure prise en compte des piétons », a indiqué Marc Jalbert, propriétaire de Maxi-Club, lors de la période des questions des citoyens, lundi, au conseil municipal.

« Cependant, nous croyons que de fermer aux nombreuses voitures venant tant de l’est que de l’ouest le stationnement souterrain de la place est une très mauvaise idée. L’accès du stationnement par la rue Belvédère est déjà un problème en raison du très grand nombre de véhicules qui y transitent et des bouchons causés par les feux de circulation contrôlant l’entrée et la sortie. Les gens préfèrent éviter ce stationnement compliqué en se rendant à l’entrée par la rue Galt.

« Pour notre entreprise, notre clientèle de plus de 8000 personnes, dont 1500 se rendent au centre d’entraînement chaque jour, provient en grande majorité de l’est, des centres hospitaliers, et de l’ouest, de l’université notamment. Elle transite à 90 % par l’entrée Galt du stationnement couvert. Le détour qu’ils devront faire pour y accéder causera un préjudice irréparable à notre entreprise. »


« Qu’en est-il de cette étude et sur quelle base cette décision a été prise? »
Vincent Bergeron

M. Jalbert estime que le stationnement souterrain est essentiel pour tous les commerces du Centre Sherbrooke, en raison du froid l’hiver, mais aussi grâce à la présence de caméras de surveillance et de la présence d’espaces de stationnement réservés pour les personnes handicapées. Il demande si la Ville tiendra compte des impacts négatifs sur les commerces dans l’aménagement de la rue Galt Ouest.

Vincent Bergeron, gestionnaire immobilier du Centre Sherbrooke, rapportait pour sa part que la représentante de la Ville ayant rencontré les commerçants avait mentionné que « la décision de condamner l’accès au stationnement souterrain avait sûrement été prise avec une étude de circulation ». 

« Qu’en est-il de cette étude et sur quelle base cette décision a été prise considérant le flot de circulation que ça entraînera sur Belvédère? », demande M. Bergeron.

Précisions que l’entrée du stationnement souterrain sera toujours accessible, mais que les virages à gauche seront impossibles.

La présidente du conseil, Nicole Bergeron, a répondu aux deux hommes qu’ils devraient être patients parce qu’une soirée d’information portant sur le sujet doit être organisée. « La date n’est pas encore connue, mais vous serez mis au courant parce que vous aurez des réponses à toutes vos questions. »

Au Service des communications de la Ville de Sherbrooke, on rapporte que la soirée d’information pourra encore servir à influencer les élus et les services municipaux. On précise qu’aucune étude de circulation portant spécifiquement sur ce tronçon de la rue Galt Ouest n’a été réalisée et que la décision d’ajouter un terre-plein est plutôt basée sur un souci de sécurité.

La Ville dispose d’un plan directeur de la circulation au centre-ville, plan qui serait toujours en élaboration et qui permettrait de soulever des problèmes de sécurité pour les piétons, les cyclistes et les automobilistes au feu de circulation à la sortie du stationnement souterrain. L’arrivée de la future bande cyclable de la rue Belvédère Sud au coin de la rue Galt Ouest pourrait aussi accentuer les risques pour la sécurité des cyclistes.