Steve Lussier s'oppose au projet de ligne commerciale à l'aéroport de Sherbrooke

Steve Lussier s'oppose au projet de ligne commerciale

Qu'il se présente comme maire ou comme conseiller, Steve Lussier promet qu'il s'opposera au projet de ligne commerciale à l'aéroport de Sherbrooke s'il est élu.
Le candidat potentiel aux prochaines élections municipales croit que la Ville n'a tout simplement pas les moyens pour assumer les coûts d'un tel projet à long terme et soutient que la communauté d'affaires de Sherbrooke est beaucoup plus divisée à son sujet que la Ville le prétend.
« Je soupe régulièrement avec des gens d'affaires de la région, j'en suis un moi-même, et j'ai soupé avec dix personnes d'affaires vendredi. Ils savent très bien qu'on n'a pas les moyens pour supporter ça à long terme, qu'on ne peut pas hypothéquer la Ville comme ça. Ce n'est pas pour rien qu'il y a des augmentations de taxes constantes. »
Il joint sa voix aux conseillers indépendants Jean-François Rouleau et Pierre Tardif, qui ont réclamé vendredi un moratoire sur toutes les dépenses relatives à la desserte d'un vol commercial à l'aéroport de Sherbrooke.
« Si après toutes les études et les consultations qu'il y a eu, le seul argument pour inviter les gens à le prendre, ce sont les travaux qu'il y aura à Montréal, ça ne pèsera pas lourd dans la balance quand le nouveau pont sera construit et l'échangeur Turcot terminé. »
M. Lussier estime que la Ville devrait plutôt utiliser ses ressources pour évaluer d'autres options, comme celle d'un train, pour la relier à Montréal et d'autres municipalités.
« C'est vers ça qu'on s'en va, vers le train. J'ai voyagé beaucoup au cours des dernières années et on s'en vient éventuellement avec des trains électriques. C'est grandement mieux que des avions qui fonctionnent au pétrole. C'est aussi beaucoup plus abordable pour les gens en général. Il y aurait des travaux à faire pour améliorer les chemins de fer, mais nos villes ont été construites autour des rails tandis que l'aéroport, lui, se trouve à East Angus. »
Toujours en réflexion
S'il affirme être très excité à l'idée de sauter dans l'arène municipale, Steve Lussier n'a toutefois pas pris sa décision, prend-il soin de préciser. Il continue de rencontrer des candidats potentiels pour évaluer la pertinence de se présenter.
« J'ai rencontré ceux qui vont se présenter et il en reste d'autres qui doivent sortir, des noms importants. Je veux voir s'ils ont de meilleures idées que ce que je peux apporter avant de décider », résume-t-il.