Jeudi soir avait lieu le lancement des festivités de Sherbrooke t’en bouche un coin au restaurant Baumann. C’est Jérôme Billod-Morel, chef venu tout droit de Montpellier, et Suzy Rainville, chef du restaurent Baumann, qui ont concocté un menu cinq services.

STEBUC : déguster de Sherbrooke jusqu’à Montpellier

Les adeptes de cuisine fine ont été servis jeudi soir au restaurant Baumann lors du lancement de Sherbrooke t’en bouche en coin (STEBUC) avec un menu cinq services gastronomique. Pour amorcer les festivités, les chefs ont fait voyager les gens de Sherbrooke jusqu’à Montpellier.

C’est la chef du Baumann Suzy Rainville et le chef montpelliérain Jérôme Billod-Morel qui ont concocté les cinq services offerts aux participants. Au menu : des produits locaux agencés avec des vins de Montpellier.

« On veut faire découvrir ce qu’on fait nous, en plus de faire découvrir ce qu’on peut manger en France. C’est une soirée festive pour lancer Sherbrooke t’en bouche un coin. Une soirée de fête, mais surtout de découverte », souligne Suzy Rainville.

Un menu composé de têtes de violon, homards, champignons, porc et autres délicieuses saveurs. Le tout orchestré avec des vins français. Pour la conception du menu, les deux chefs se sont consultés, mais à distance. Il faut dire que Jérôme Billod-Morel n’en est pas à son premier STEBUC.

« C’est toujours très sympathique de travailler avec Jérôme. Il n’est pas stressant. Tout ce qu’il veut, c’est que les gens apprécient le moment, enchaine la chef du Baumann. Aussi, on a la même mentalité lui et moi. On veut travailler avec les aliments locaux. Quand il vient ici, il aime voir qu’on travaille de la même façon. »

Pour le Baumann, la préparation d’un tel menu n’est pas ardue. Le restaurant est habitué de changer son menu de façon régulière.

Le restaurant aura également son kiosque sous le chapiteau de STEBUC tout au long de l’événement, en plus d’offrir des ateliers et de participer à une petite compétition culinaire.

À ne pas manquer

C’est aussi jeudi soir que le pavillon Armand-Nadeau du parc Jacques-Cartier s’est transformé en Bar Éphémère.

« C’est un bar qu’on a créé pour STEBUC. La vue est tellement belle. Selon moi, c’est la plus belle terrasse sur le bord de l’eau. On voulait faire découvrir cet endroit que les gens connaissent moins. Il y a des cocktails, du vin et beaucoup de musique », annonce visiblement excitée la directrice générale de STEBUC, Pauline Larouche.

Pour la 6e édition de l’événement, la directrice générale affirme avoir mis le paquet. En plus des nombreux ateliers et des compétitions culinaires, ce sont 25 chefs qui offriront des tapas à compter de vendredi, sous le chapiteau au parc Jacques-Cartier.

« On est là pour vous servir. Il va y avoir un bar à bulles, un bar à cocktail et un bar à vin. Sherbrooke t’en bouche un coin, c’est l’occasion de boire, de manger et surtout de faire des découvertes. Le tout, en s’amusant! »