Stanstead : congestions majeures à prévoir au poste douanier

Les automobilistes qui souhaitent se rendre aux États-Unis pour les vacances de la construction sont appelés à éviter le poste frontalier de Stanstead. Le temps d'attente pourrait être de plusieurs heures en raison de travaux de rénovation des installations douanières de Derby Line par le gouvernement des États-Unis.
Le ministère des Transports conseille aux vacanciers d'utiliser les postes frontaliers de Lacolle, Saint-Armand ou celui d'Armstrong près de Lac-Mégantic. Le Ministère déconseille également aux gens de se rendre aux petits postes avoisinants comme ceux de Coaticook, Chartierville ou Woburn. « Le premier réflexe des automobilistes sera de se rendre vers les postes frontaliers avoisinants, mentionne Nomba Danielle, porte-parole du Ministère. Ces postes ne sont pas équipés pour gérer un trafic de la sorte. »
Mme Danielle confirme que le temps d'attente était d'environ deux heures lors des longues fins de semaine de la fête nationale et de la fête du Canada. « On s'attend à pire cette fois, admet-elle. C'est pourquoi on dit aux gens de se déplacer vers les trois autres postes frontaliers. On ne veut pas atteindre des temps d'attente de cinq heures. »
Le Ministère recommande aux automobilistes de consulter l'avertissement en vigueur sur Québec 511 afin de planifier leurs déplacements, et de porter une attention particulière aux panneaux à messages variables indiquant l'état du réseau routier sur l'autoroute 55 direction sud vers Stanstead.
Les travaux de reconstruction des installations de Derby Line sont commencés depuis septembre 2016. Les autorités américaines estiment que les travaux, qui prévoient l'ajout de voie pour se rendre au sud de la frontière, devraient s'échelonner sur deux ans. Ils pourraient donc être complétés pour l'automne 2018.