La Tribune
Dans cette période de pandémie, les différents services qui œuvrent en première ligne (écoles, services de police, organismes, CLSC, DPJ…) ont dû s’adapter et réinventer leurs façons d’offrir des services pour répondre aux besoins des familles dans un contexte plus complexe que jamais.
Dans cette période de pandémie, les différents services qui œuvrent en première ligne (écoles, services de police, organismes, CLSC, DPJ…) ont dû s’adapter et réinventer leurs façons d’offrir des services pour répondre aux besoins des familles dans un contexte plus complexe que jamais.

Soutien aux enfants vulnérables : les services se réinventent

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Sherbrooke — Les enfants les plus vulnérables de la société sont peu nombreux à être retournés dans les écoles sherbrookoises. Pour continuer à avoir un œil sur eux, le réseau de la santé et des services sociaux, les organismes communautaires, les services de police et les commissions scolaires de la région ont dû se réinventer et adapter leurs services afin de tendre le si précieux filet social derrière les enfants les plus à risque de négligence ou de maltraitance.