Des paniers de la rentrée seront distribués dans la MRC de Memphrémagog au cours des prochains jours. On reconnaît sur la photo le président de la CSS Jean-Philippe Bachand, le grand manitou du Souper du partage, Stéphane Bégin, ainsi que le directeur général de la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog, Patrick Gravel.

Soulager la faim à la rentrée, dans la MRC de Memphrémagog

Des paniers de denrées alimentaires seront distribués à une centaine de familles de la MRC de Memphrémagog au cours des prochains jours. L’initiative a pour objectif d’aider des familles moins bien nanties à boucler leur budget pendant une période où plusieurs dépenses supplémentaires doivent être effectuées par de nombreux parents en raison du retour à l’école.

« J’ai des enfants et des petits-enfants. Je sais que cette période-ci est synonyme de joie et de fébrilité pour beaucoup de personnes. Par contre, c’est plus dur pour certaines familles. On en est conscient et on veut faire notre part », affirme le président du Souper du partage, Stéphane Bégin.

Les organisateurs du Souper du partage, en collaboration avec la Commission scolaire des sommets (CSS), ont donc créé les paniers de la rentrée. On procédera à leur distribution le 8 septembre prochain.

« On s’est retrouvé avec un surplus financier, dans les dernières années, et on s’est demandé ce qu’on pouvait faire avec cet argent. On a été inspiré par des projets dans d’autres régions et on a décidé d’assembler des paniers de ce genre », explique Stéphane Bégin.

Les paniers qui seront distribués auront chacun une valeur de 200 $. La majeure partie de l’argent qui servira à payer les denrées proviendra du Souper du partage, de la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog ainsi que du Tournoi de golf du conseil municipal de Magog.

Lors du point de presse organisée pour annoncer cette distribution de denrées, M. Bégin a promis que ses collaborateurs et lui-même continueront à travailler pour aider les gens dans le besoin au cours des prochaines années. « On veut que le Souper du partage, qui permet de ramasser des dizaines de milliers de dollars tous les ans, dure encore longtemps. De grands besoins existent. »

Les écoles impliquées

Pour choisir les familles qui recevront les denrées, on a fait appel aux directions des écoles primaires de la MRC de Memphrémagog, lesquelles sont directement en contact avec les enseignants, les élèves et les parents.

Directrice de l’école Saint-Jean-Bosco à Magog, Isabelle Arguin paraît convaincue que le projet répond à un besoin. « Des parents ont pris le temps de venir à l’école, l’an dernier, pour me dire à quel point le panier avait eu un effet positif pour eux. Ils voulaient nous remercier », raconte-t-elle.

Le président de la CSS, Jean-Philippe Bachand, rappelle pour sa part qu’il est nettement préférable de bien manger tous les jours pour réussir en classe. « Quand on ne se nourrit pas suffisamment, ça compromet la réussite », dit-il.