Enseignante de sciences en quatrième secondaire au Mont Notre-Dame de Sherbrooke, Christine Cantin se dit heureuse pour les corps d’enseignants, mais surtout pour les élèves de niveaux primaire et secondaire. « Par ces mesures, on se donne le droit de respirer un peu plus et de vraiment se concentrer sur l’acquisition de nouvelles connaissances », se réjouit-elle.
Enseignante de sciences en quatrième secondaire au Mont Notre-Dame de Sherbrooke, Christine Cantin se dit heureuse pour les corps d’enseignants, mais surtout pour les élèves de niveaux primaire et secondaire. « Par ces mesures, on se donne le droit de respirer un peu plus et de vraiment se concentrer sur l’acquisition de nouvelles connaissances », se réjouit-elle.

Soulagement chez les enseignants

La Tribune
La levée des examens ministériels pour l’année scolaire en cours, annoncé vendredi après-midi par le ministre Roberge, a été fort bien accueillie par Christine Cantin, enseignante de sciences en quatrième secondaire au Mont Notre-Dame de Sherbrooke, et sa classe.