Pour inspirer les gens à faire preuve de solidarité, l’équipe de Centraide Estrie et les membres du cabinet de campagne ont donné un coup de main, mercredi, à la Chaudronnée de l’Estrie pour le service du dîner.
Pour inspirer les gens à faire preuve de solidarité, l’équipe de Centraide Estrie et les membres du cabinet de campagne ont donné un coup de main, mercredi, à la Chaudronnée de l’Estrie pour le service du dîner.

Solidarité envers les vulnérables : Centraide Estrie donne l’exemple

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
Un vaste appel au soutien des personnes vulnérables est lancé par Centraide qui démarre sa campagne de collecte de fonds, ce mercredi, dans 18 régions du Québec sous le thème «Ici, avec cœur».

« Le confinement des derniers mois est lourd de conséquences : pertes d’emplois, hausse du prix des denrées, stress, etc. Cette nouvelle réalité fait en sorte que les organismes qui viennent en aide aux personnes les plus vulnérables sont eux-mêmes dans une situation précaire. La campagne de collecte de fonds qui démarre aujourd’hui et qui se termine à la fin décembre est donc décisive », a mentionné Marie-Hélène Wolfe, directrice générale de Centraide Estrie. 

Pour inspirer les gens à faire preuve de solidarité, Centraide Estrie a organisé un lancement de campagne différent des années précédentes. La conférence de presse a été remplacée par une bonne action alors que l’équipe et les membres du cabinet de campagne ont donné un coup de main, mercredi, à la Chaudronnée de l’Estrie pour le service du dîner. 

« C’est important de soutenir nos organismes partenaires en ces temps difficiles. En ce début de campagne, nous faisons appel à la générosité de ceux et celles qui sont en mesure d’aider, des grands donateurs, des fondations et des entreprises de l’Estrie «, explique Ismael Sondarjée, président du cabinet de campagne et spécialiste principal des marchés particuliers à la Banque de Montréal. 

Selon un sondage Léger réalisé en juillet, les Québécois ont été généreux depuis le début de la pandémie et ont donné à 71 %. Au cours des six prochains mois, 78 % avancent une intention de faire un premier don, ou un don supplémentaire. 

Ce grand mouvement de solidarité représente un soutien essentiel pour les 1500 organismes communautaires associés à Centraide qui offrent des services de première nécessité à plus de 1,5 million de Québécois.

Demandes en hausse dans les banques alimentaires

« Le taux de chômage est demeuré à près de 10 % en juillet et les demandes dans les banques alimentaires sont source d’inquiétude alors qu’elles ont jusqu’à triplé dans les derniers mois. Les personnes vulnérables ont été particulièrement touchées par la crise sanitaire, sociale et économique. La COVID-19 a creusé davantage les inégalités sociales déjà existantes », souligne Centraide. 

Par ailleurs, la situation a aussi mis en lumière la précarité dans laquelle vivent beaucoup de travailleurs pauvres. S’ils parvenaient avant la crise à combler leurs besoins de base, nombreux sont ceux qui ne peuvent plus joindre les deux bouts. 

Face à la crise, des fonds d’urgence ont été créés par les Centraide partout dans la province. « Plusieurs organismes sont cependant restés fragilisés et sont inquiets pour l’avenir. La majorité des organismes connaissent un manque à gagner, doivent revoir leurs opérations, soutenir des dépenses reliées aux nouvelles normes sanitaires et faire face aux besoins qui explosent. La campagne 2020 des Centraide comportera son lot de défis, mais ensemble nous pouvons agir ici, avec cœur, et faire une différence dans nos communautés », conclut Centraide.