L’optimisme est grand à la station de ski Mont Orford au milieu de la semaine de relâche avec les précipitations de neige attendues.

Ski et relâche font bon ménage

Malgré le temps doux et pluvieux observé ces dernières semaines, il reste d’importantes quantités de neige sur les pentes des stations de ski de la région. Des centaines de skieurs et de planchistes, parmi lesquels de nombreux enfants en période de relâche scolaire, ont pu le constater à la station Mont Orford au cours des derniers jours.

Robert Pelchat et sa petite-fille Corinne Bergeron étaient justement présents à la station Mont Orford mardi. Les deux paraissaient heureux de pouvoir dévaler les pentes tout en prenant un bain de soleil. « J’ai vu un peu de glace sur les pistes, mais c’est assez facile de tourner », a confié avec franchise la fillette.

Pour Corinne Bergeron et son grand-papa, le ski est vraisemblablement la principale activité prévue pendant la semaine de relâche scolaire. « On en fait presque tous les jours », a reconnu la toute jeune Sherbrookoise en esquissant un sourire.

Toutefois, en dépit du plaisir qu’elle a avec son grand-père, la fillette reconnaît que l’école lui manque un brin. « Je m’ennuie de l’école un peu parce que je ne vois pas mes amis. »

Quoi qu’il en soit, la présence de Corinne ramène de délicieux souvenirs à l’esprit de Robert Pelchat. « Je me rappelle quand je skiais avec ma fille. Le ski est une belle activité familiale », affirme-t-il.

La jeune Corinne Bergeron et son grand-père Robert Pelchat ont prévu plusieurs jours de ski cette semaine.

Assis un peu plus loin sur la terrasse de la station Mont Orford, Dalila Brakchi et son conjoint, Guillaume Proulx, terminaient quant à eux un repas bien mérité en compagnie de leurs enfants. Ils se montraient ravis des conditions de ski sur les pistes et de la température douce à laquelle ils avaient droit.

« On a les plus belles conditions de ski de printemps qu’on peut demander. Et, ce qui est plaisant en plus, c’est que le Mont Orford a amélioré son entretien des pistes cette année », fait valoir M. Proulx.

Résidant dans le secteur de Magog, le couple et ses enfants ont planifié de s’amuser beaucoup à l’extérieur cette semaine. Glissade et promenades en traîneau à chiens figuraient également au menu.

Achalandage satisfaisant

Directrice des ventes et du marketing au Mont Orford, Mélanie Morier se déclarait satisfaite de l’achalandage à la station mardi. « C’est rare qu’on a sept grosses journées de suite durant la relâche. Mais je dirais que c’est bon aujourd’hui (mardi) », a-t-elle confié.

Et le meilleur est probablement à venir puisque des chutes de neige sont prévues mercredi, jeudi et vendredi. « Les gens ont moins de doute par rapport aux conditions de ski quand on a de nouvelles bordées. C’est le genre de chose qui nous aide », reconnaît Mme Morier.

Propriétaire de la station Owl’s Head, Fred Korman laisse pour sa part entendre que la semaine de relâche 2018 ne passera pas à l’histoire. « L’achalandage chez nous n’est pas mauvais. Mais on aurait espéré mieux, surtout que la température est très belle », lance-t-il.

M. Korman ajoute cependant que le taux d’occupation des chambres que loue sa montagne est relativement élevé ces jours-ci. « C’est meilleur que lors des années passées. Cela dit, j’ignore pourquoi », avoue-t-il.