Six nuits pour retirer la neige des rues

Il faudra six nuits pour retirer la neige le long des rues de la ville de Sherbrooke à la suite de la tempête de mercredi.

Le Service de l’entretien et de la voirie de la Ville de Sherbrooke a commencé à enlever les bancs de neige, le long des rues bordées de trottoirs, à 22 h jeudi soir.

L'opération sera ensuite suspendue pour la fin de semaine et reprendra dimanche soir pour se dérouler les nuits suivantes, annonce-t-on dans un communiqué de presse.

La collaboration citoyenne peut grandement faciliter les opérations, ajoute-t-on.

Les citoyens sont invités à respecter les heures d’interdiction de stationnement dans les rues, soit entre minuit et 7 h, et à sortir leurs bacs roulants le matin même de la collecte et à les ranger dès que possible.

C’est en Estrie que la tempête de mercredi a laissé le plus de neige au Québec.

Chez Environnement Canada, on estime que l’accumulation pour la région a atteint les 20 à 30 centimètres selon les secteurs. En terrain montagneux, l’épaisseur de nouvelle neige est de 35 centimètres.

« Nous savions que les montagnes allaient en recevoir plus en Estrie », explique Jean-Philippe Bégin, météorologue chez Environnement Canada.

M. Bégin mentionne que le ratio eau/neige des précipitations solides reçues a fait en sorte que les flocons étaient plus légers et occupaient plus d’espace que ceux qu’on observe habituellement.

Cette neige abondante fera certainement l’affaire des amateurs de sports d’hiver. Par exemple, à la station touristique du Mont Orford, on calcule que les deux tempêtes de neige des derniers jours ont laissé une accumulation totale de 90 centimètres.