Louise Boisvert se voit remettre la médaille de l’Assemblée nationale du Québec par le ministre Luc Fortin lors d’une cérémonie intime, vendredi au Domaine Howard.

Six leaders à l’honneur

En compagnie de leurs proches, six Sherbrookois et Sherbrookoises reçoivent la médaille de l’Assemblée nationale du Québec. Ils sont dignes de cet honneur pour leur apport considérable à la communauté et l’influence positive qu’ils laissent derrière eux.

Le ministre Luc Fortin a remis les médailles vendredi, au Domaine Howard. Louise Boisvert, qui a également été honorée par l’Ordre du Canada il y a quelques semaines, était parmi le groupe de méritants. L’ancienne présidente-éditrice de La Tribune et de La Voix de l’Est recevait sa médaille pour son engagement dans la communauté. Le député de Sherbrooke a mentionné entre autres son parcours exceptionnel, en éducation comme dans le monde des médias.

« Recevoir l’Ordre du Canada, ça reste particulier. Mais recevoir un prix ici localement, entourée de ceux qu’on aime, ceux qui ont fait la différence dans notre vie, ça fait chaud au cœur », confie Mme Boisvert. Elle était certainement émue, mais surtout très reconnaissante envers ses proches. « C’est rare qu’on ait la chance de dire publiquement à des gens merci d’avoir été dans ma vie, merci d’avoir pris soin de moi ».

Louise Boisvert a récemment pris le chemin de la retraite, en janvier dernier. « J’ai plein de projets, je voyage. Je m’occupe beaucoup de ma famille, ce qui me manquait », confie-t-elle. C’est un sentiment accompli qui habite cette meneuse.

Même si pour le moment elle se repose, elle affirme qu’elle restera toujours impliquée. Il s’agit d’une partie importante d’elle-même. Dans le moment, Mme Boisvert et son conjoint sont d’ailleurs aux commandes d’une campagne majeure contre le décrochage scolaire.

Les lauréats

Le ministre salue également l’implication culturelle de Lilie Bergeron, animée par la passion, et d’Henri-Paul Brault pour son énorme contribution au développement du patinage de vitesse. Ce dernier a d’ailleurs côtoyé les meilleurs sportifs.

Les frères Peter et Matthew Cassar, qui tiennent les rênes de Sherweb, sont aussi salués pour leur aide au développement économique. L’entreprise SherWeb génère beaucoup d’emplois et apporte des solutions novatrices.

Finalement, la jeune femme de 24 ans Mélanie Lemay est récompensée pour son implication sociale. Étant à l’extérieur du pays, ses parents étaient présents pour recevoir cet hommage en son nom. Lors d’un discours qui se transforme en témoignage touchant, les parents de Mme Lemay affirment avec fierté que la jeune femme combattra encore toute sa vie contre la violence sexuelle.