La microbrasserie Siboire est intéressée par les espaces laissés vacants par Transdev-Limocar. Des pourparlers sont en cours avec Services immobiliers First, qui est propriétaire de la vieille gare.

Siboire a l’œil sur la vieille gare

EXCLUSIF / La microbrasserie Siboire pourrait s’agrandir sur la rue du Dépôt. L’entreprise sherbrookoise convoite les espaces laissés vacants par Transdev-Limocar, qui a inauguré lundi ses nouveaux locaux sur la rue King Ouest. Siboire, qui est actuellement locataire, aimerait acquérir le bâtiment. Des pourparlers sont en cours avec Services immobiliers First, qui est propriétaire de l’édifice.

Transdev-Limocar laisse en effet vacant l’espace qu’elle occupait dans la vieille gare, juste aux côtés de la microbrasserie Siboire.

Lire aussi: Limocar déménagera le 1er mai

« C’est pour faire un entrepôt et des bureaux, et éventuellement autre chose (...) Il y a de l’intérêt qui est démontré, mais il n’y a rien de signé », indique Pierre-Olivier Boily, copropriétaire de la microbrasserie Siboire, en se montrant prudent étant donné que la transaction n’est pas encore confirmée et que les discussions sont toujours en cours.

Si les deux parties n’en arrivaient pas là, Siboire demeurerait locataire des espaces dans le bâtiment patrimonial. Interrogé à savoir si la « nouvelle partie » projetée pourrait servir à brasser de la bière, Pierre-Olivier Boily note qu’il s’agit d’une option, mais pas la seule.

 Pierre-Olivier Boily,

Depuis son ouverture en 2007 sur la rue du Dépôt, la microbrasserie Siboire s’est développée de façon soutenue.

Outre au centre-ville, le Siboire est aussi installé sur le boulevard Jacques-Cartier Sud à Sherbrooke, où l’on compte un dépanneur, et une succursale a ouvert ses portes sur le boulevard St-Laurent en 2016 à Montréal. L’entreprise compte environ 160 employés, soit autour de 110-120 à Sherbrooke et environ 40 à Montréal.

Pierre Gagnon

Les nouveaux locaux inaugurés

Par ailleurs, Transdev Limocar a inauguré son nouveau terminus à Sherbrooke, dans le même édifice qu’Emploi-Québec, sis coin King Ouest et la rue du Dépôt.

L’entreprise s’est entendue avec la Société de transport de Sherbrooke (STS) sur l’utilisation de certains quais municipaux. L’ouverture de la nouvelle place d’affaires — la plus grande de l’entreprise au Québec —, compte un salon d’attente et une billetterie, a lieu officiellement ce mardi, dès 5 h 30.

Annie Faucher de l’Association des gens d’affaires du centre-ville de Sherbrooke s’est réjouie que Transdev-Limocar décide de demeurer au centre-ville. « Avec plus de 800 voyageurs par jour, l’impact économique est indéniable », a-t-elle fait valoir. Le maire de Sherbrooke Steve Lussier était aussi ravi du projet de l’entreprise.

Le terminus Transdev-Limocar a donc déménagé ses pénates à quelques pas de ses anciens locaux.

« Notre bail se terminait le 1er mai et nous voulions avoir un endroit où c’est nous-mêmes qui exploiterions le service à la clientèle. Nous allons avoir nos employés sur place et nous rapprocher des clients... », explique Pierre Gagnon, chef des opérations chez Transdev Canada. Des employés qui travaillaient au garage de la rue Talbot se retrouveront désormais au centre-ville.

Environ 300 000 voyageurs passent par le terminus chaque année, principalement des étudiants et des travailleurs.

Plus de 800 voyageurs transitent chaque jour au terminus du centre-ville de Sherbrooke.

Transdev compte 1000 employés au Québec et 83 000 dans le monde. Des aménagements sont en cours sur la rue du Dépôt notamment pour assurer la sécurité des piétons.