Well Sud: trois propositions soumises

Trois groupes ont déposé des propositions en vue du projet de développement projet dans la zone prioritaire du Quartier Well Sud, au centre-ville de Sherbrooke. La Ville de Sherbrooke a procédé, vendredi matin, à l’ouverture des propositions.

Des propositions ont été soumises par le Consortium EXP – Custeau, Dusco (9078-2822 Québec Inc.) et Projet Espace W s.e.c.

À lire aussi : Trois projets pour Well Sud

À lire aussi: Au moins un projet en lice pour Well Sud

Rappelons que les projets présentés doivent obligatoirement prendre en charge la démolition des ouvrages existants et la préparation du site. Un stationnement public étagé doit être prévu ainsi qu’une place publique. Un espace d’une superficie minimale de 70 000 pieds carrés doit être réservé pour le Quartier général de l’entrepreneuriat, dont le bâtiment principal devra compter entre quatre et dix étages.

Plusieurs critères souhaités seront aussi utilisés pour évaluer la qualité des projets, notamment la mixité des usages ainsi que le caractère innovant, distinctif et durable des constructions proposées.

L’appel de propositions avait été lancé le 6 juillet dernier. L’ouverture des enveloppes, prévue en novembre, avait été repoussée en janvier après que des promoteurs intéressés eurent demandé des précisions sur les exigences de la Ville.

La Ville prévoit investir environ 25 M$ dans ce projet, principalement pour les infrastructures souterraines, le stationnement et la décontamination, note un communiqué de presse.

Un comité de sélection, composé de fonctionnaires de la Ville de Sherbrooke et d’experts externes, étudiera ces trois propositions au cours des prochains mois afin d’en valider la conformité et la qualité. Chaque groupe sera également rencontré individuellement. Le comité de sélection fera ensuite ses recommandations au conseil municipal, au printemps prochain.

Par la suite, une entente d’exclusivité de six mois sera conclue avec le proposeur retenu par le conseil municipal. Cette entente sera suivie d’une entente-promoteur signée au cours de l’automne tandis que le début des travaux est prévu pour le début 2020.