Les derniers mois ont été mouvementés du côté de Valoris. L’automne dernier, la conseillère Annie Godbout a remis sa démission au conseil d’administration de Valoris.

Valoris perd son directeur général

Un autre épisode de la longue saga de Valoris vient de s’écrire. Le parc éco-industriel situé à Bury perd son directeur général deux ans après son arrivée en poste.

Jean-François Sornin a informé le conseil d’administration de l’organisme Valoris de son intention de quitter l’organisation le 22 mars.

Le maire de Sherbrooke et président de Valoris, Steve Lussier, en a fait l’annonce mardi matin.

« M. Sornin est un gestionnaire industriel de carrière et il a décidé de relever de nouveaux défis. Nous respectons sa décision et nous le remercions pour tout le travail accompli », a simplement expliqué M. Lussier dans un communiqué de presse.

Le règne de M. Sornin est survenu durant une période marquée par de nombreux défis opérationnels et administratifs chez Valoris. « Je laisse Valoris au moment où les litiges contractuels reliés à la construction du centre de tri sont en voie de règlement et où l’avenir s’annonce prometteur », souligne-t-il.

« Je poursuivrai mes efforts en ce sens au cours des prochaines semaines. »

L’annonce survient quelques semaines après un déblocage entre Valoris et Sherbrooke OEM. En novembre, les deux parties se sont entendues pour mettre en veilleuse les confrontations juridiques pour se tourner vers une médiation qui leur permettrait de relancer le centre de valorisation. Valoris a accepté de verser les 2,3 M$ qu’elle retenait sur son contrat de 15 M$ avec Sherbrooke OEM.

Les derniers mois ont été mouvementés du côté de Valoris. L’automne dernier, la conseillère Annie Godbout a remis sa démission au conseil d’administration de Valoris.

Récemment on apprenait que le centre de valorisation des matières résiduelles Valoris pourrait obtenir l’aide financière qu’elle réclame du gouvernement du Québec. Le premier ministre François Legault a confirmé qu’il s’agit d’un dossier qu’étudiera le ministre de l’Environnement Benoit Charette.

Jean-François Sornin avait pris la suite de Claude Brochu, parti à la retraite en janvier 2017.

Le conseil d’administration discutera de la succession de M. Sornin au cours des prochaines semaines. 

Par ailleurs, M. Lussier tiendra mercredi une conférence de presse pour le lancement de la démarche sociale dans le cadre du projet d’agrandissement du Lieu d’enfouissement technique de Valoris à Bury.