Les étudiants de la faculté des lettres et sciences humaines de l’UdeS seront en grève pendant une semaine, fort probablement du 18 au 22 mars.

Une semaine de grève à la FLSH

Les étudiants de la faculté des lettres et sciences humaines de l’UdeS seront en grève pendant une semaine, fort probablement du 18 au 22 mars. Cette semaine de débrayage avait déjà été votée et devait avoir lieu si le cap des 20 000 étudiants en grève au Québec pour l’obtention de stages rémunérés était atteint.

Les étudiants, à l’instar d’autres associations au Québec, réclament une rémunération pour tous les stages dans tous les niveaux. Ils déplorent notamment qu’une grande partie des stages non payés soient offerts dans des milieux d’emploi principalement représentés par des femmes.

La date officielle de la semaine de débrayage sera votée lors d’une assemblée, prévue au retour de la semaine de relâche.

Selon l’Association générale étudiante de la faculté des lettres et des sciences humaines (AGEFLESH), environ 200 personnes ont pris part au vote de grève. Quelque 96 étudiants ont voté pour, comparativement à 79 contre. L’association représente près de 2000 membres.

Le nombre d’étudiants québécois en grève est compilé sur le site grevedestage.info. Selon ce site, 31 088 étudiants feront la grève du 18 au 22 mars. Ceux-ci proviennent des régions de Sherbrooke, Montréal, Outaouais, Trois-Rivières, Québec et Laurentides. Chloé Cotnoir