Une demande complémentaire d'information dans le dossier du déménagement du Costco au plateau Saint-Joseph force le report de la décision des élus municipaux.

Une séance spéciale pour le dossier Costco

Une demande complémentaire d'information dans le dossier du déménagement du Costco au plateau Saint-Joseph force le report de la décision des élus municipaux. Si le sujet avait été inscrit à l'ordre du jour du conseil municipal lundi, il a été reporté à une séance spéciale qui doit se tenir lundi prochain à l'hôtel de ville.
« Une demande complémentaire d'information et d'analyse a été adressée au service d'urbanisme, qui produira les documents nécessaires cette semaine. Il y aura une séance spéciale lundi prochain pour traiter du dossier », a annoncé le président du conseil municipal Serge Paquin.
Rappelons que le Comité consultatif d'urbanisme avait programmé une séance extraordinaire, il y a deux semaines, pour s'assurer de formuler une recommandation avant la séance du conseil municipal de lundi.
En après-midi, la Chambre de commerce de Sherbrooke (CCS) avait publié un communiqué incitant les élus à adopter le plan proposé par Costco. Elle affirme avoir multiplié les actions depuis 2007 pour inciter la population à dénoncer le prix élevé de l'essence à la pompe. « La CCS encourage fortement les membres du conseil municipal de la Ville à adopter une entente afin que les Sherbrookois bénéficient d'un prix équitable », lisait-on dans le communiqué.
En mai, La Tribune écrivait que Costco a déposé son projet à la Ville à la mi-février. Selon les informations qui filtraient en début d'année, le projet nécessitera l'approbation du gouvernement provincial pour des modifications au schéma d'aménagement. Une fois une orientation adoptée au conseil municipal, il faut compter environ six mois pour que les modifications réglementaires soient approuvées. Il s'agit de délais légaux qui ne seront pas entravés par la tenue de l'élection municipale.
Toujours selon les informations obtenues plus tôt cette année, Costco voudrait s'implanter sur le terrain adjacent au Centre de foires de Sherbrooke, à l'angle du boulevard du Plateau-Saint-Joseph et du boulevard Monseigneur-Fortier, sur un terrain appartenant au groupe Immex. Le magasin aurait une superficie d'environ 140 000 pieds carrés. Le concept du commerce inclut la présence d'une station-service qui compterait environ une quinzaine de pompes.