Lorsqu’une personne accepte de travailler pour lui, le fraudeur envoie un chèque électronique, qui est en fait un chèque frauduleux, afin d’acheter des cartes-cadeaux dans un commerce pour en évaluer le service.

Une nouvelle technique d’hameçonnage a fait apparition

Une nouvelle technique d’hameçonnage a fait son apparition récemment à Sherbrooke alors que le fraudeur se fait passer pour un employeur potentiel.

Le suspect envoie des courriels en offrant un emploi de service à la clientèle dans des commerces de la région.

Lorsqu’une personne accepte de travailler pour lui, le fraudeur envoie un chèque électronique, qui est en fait un chèque frauduleux, afin d’acheter des cartes-cadeaux dans un commerce pour en évaluer le service.

« Le suspect demande de faire parvenir l’endos de la carte-cadeau afin de pouvoir l’utiliser. Une fois les vérifications faites par l’institution financière, le chèque s’avère frauduleux », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Samuel Ducharme.

Dans la plainte effectuée au Service de police de Sherbrooke, l’homme de 23 ans impliqué dans cette affaire a eu des doutes après avoir acquis les cartes-cadeaux.

« Il a porté plainte. Les vérifications auprès de l’institution financière ont permis de confirmer que le chèque était faux. Il se retrouve cependant avec plus de 2000 $ de cartes-cadeaux », mentionne Samuel Ducharme du SPS.

Ce dernier signale que ce type de fraude est sophistiquée par le fait que la démarche soumise par le fraudeur peut sembler crédible.

« C’est le type d’emploi qui existe vraiment. Il faut rester très vigilant lorsqu’il y a échange de fonds de façon électronique sans qu’il y ait de contact en personne », mentionne le porte-parole du SPS.

Une seule fraude de ce type a été enregistrée au SPS jusqu’à maintenant.

Toute personne qui aurait été victime de ce type de fraude peut communiquer avec le SPS au 819-821-5544.