Une fresque riche en souvenirs

La dix-septième fresque du Circuit des murales de Sherbrooke située au centre-ville sur King Ouest à l’angle de la rue des Grandes-Fourches, est intitulée «Terminus et populus».

L’œuvre, inaugurée jeudi par les équipes de MURIRS et de Destination Sherbrooke, relate l’histoire d’un lieu qui a marqué l’histoire de Sherbrooke. L’événement a attiré plusieurs personnes.

L’emplacement de cette murale est résolument riche en souvenirs : qu’il s’agisse du Marché Lansdowne - où les gens de toute la région venaient vendre leurs produits régionaux et où la population venait se ravitailler - ou encore l’ancien terminus d’autobus de Sherbrooke - où des milliers de personnes provenant de partout arrivaient au cœur de Sherbrooke,

« Les Sherbrookois, de même que les visiteurs qui sont passés par Sherbrooke auront des histoires à raconter en voyant soit l’ancien marché public, soit l’ancien terminus d’autobus », a souligné Sylvie-Luce Bergeron, vice-présidente de Destination Sherbrooke, en indiquant que pour le parcours touristique qu’est le Circuit des murales, cette oeuvre était essentielle.

« Elle fait littéralement le lien entre les grandes murales de l’est et celles du centre-ville rendant ainsi le circuit plus cohérent et plus attrayant. »

De fait, l’emplacement choisi pour cette 17e création de MURIRS, sur un mur de l'édifice de la SAQ Sélection, répond à l’ensemble des critères nécessaires à la réalisation d’une œuvre murale : visibilité, accessibilité et valeur historique, énumère-t-on dans un communiqué de presse.

« Ce site fait partie des débuts de l’histoire de notre ville, il fait partie des artères qui ont vu le petit village de Hyatt Mills devenir la ville de Sherbrooke et devenir la reine des Cantons-de-l’Est », a précisé Serge Malenfant, président de MURIRS, en décrivant les différents personnages illustrés.