La file de voitures impliquées dans le carambolage sur l'autoroute 10, près de Magog, s'étendait sur près de deux kilomètres. Plusieurs conducteurs ont quitté leur véhicule en attendant l'arrivée des services d'urgence. -

Une fin de journée infernale

Ce n'est pas un, mais deux carambolages successifs qui ont marqué cette journée de tempête sur l'autoroute 10.
Au plus fort de la tempête vers 15 h 40, alors que la neige s'accumulait au rythme d'environ 4 à 5 cm à l'heure, entre 30 et 50 véhicules sont entrés en collision les uns avec les autres à la hauteur du kilomètre 120 en direction de Montréal près de Magog.
Moins d'une heure plus tard vers 16 h 30, un mini carambolage est survenu en direction de Sherbrooke au kilomètre 106 dans le secteur d'Eastman.
« Heureusement, il n'y a pas eu de blessés. C'est certain que les conditions routières et météo sont des facteurs contributifs à ces carambolages, mais la vitesse, l'état des pneus, les véhicules mal déblayés ou les automobilistes qui suivent de trop près peuvent aussi l'expliquer » affirme la sergente Audrey-Anne Bilodeau de la Sûreté du Québec.
Quatre hôpitaux du CIUSSS de l'Estrie - CHUS , soit l'Hôtel-Dieu, l'Hôpital Fleurimont, celui de Magog et celui Coaticook ont pris des mesures exceptionnelles en lien avec l'achalandage accru aux urgences à la suite de ces événements.
La fermeture des écoles de toutes les commissions scolaires de la région puis du Cégep et de l'Université de Sherbrooke en journée ont limité le flot de circulation au retour à la maison.
Fermeture de la côte King
Le Service de police de Sherbrooke ne répertorie pas d'accident majeur. Au plus fort des précipitations vers 16 h, les policiers ont dû fermer la côte King au centre-ville de Sherbrooke en raison de véhicules incapables de la monter qui la bloquaient.
« Des camions de déneigement sont venus épandre des abrasifs et les chenillettes ont aidé les véhicules à monter en les poussant. Nous avons rapidement repris le dessus pour permettre la réouverture de la rue King. À un certain moment, nos chenillettes étaient déployées dans les pentes abruptes afin d'aider les automobilistes qui en avaient besoin à monter », explique la directrice de l'entretien et de la voirie à la Ville de Sherbrooke, Guylaine Boutin.
Les 80 pièces d'équipement vouées au déneigement sont restées déployées en continu pour dégager les rues de Sherbrooke.
« Nous allons rester sur les rues tant qu'il y aura des précipitations. Les équipes vont se succéder aux 12 heures. Nous devrions avoir fait un tout de ville complet de toutes les rues avant mercredi matin. Les chenillettes vont dégager les trottoirs à partir de 4h », explique Guylaine Boutin.
Selon Environnement Canada, les précipitations de neige devraient se poursuivre jusqu'en milieu de journée. Une dizaine de centimètres de neige était attendue cette nuit.