Sherbrooke a lancé une saison record de travaux dans les rues évalués à 46,6 M$.

Une année record de cônes orange

Les automobilistes sherbrookois n’ont pas fini de contourner les cônes orange et de faire des détours. On assistera en 2019 à une année record en matière de chantiers routiers à Sherbrooke.

Le personnel municipal et des entreprises privées devraient réaliser plus de 121 chantiers majeurs sur l’ensemble du territoire sherbrookois. Ces travaux, planifiés d’avril à novembre, sont évalués à plus de 46,6 M$. À cela s’ajouteront plusieurs dizaines de chantiers de moindre envergure, pour un total de plus de 200 interventions de voirie, a-t-on annoncé jeudi avant-midi.

À lire aussi: Le pont Jacques-Cartier ferme lundi pour un mois

« Nos infrastructures routières sont en mauvais état et nous devons investir massivement pour les améliorer, tout en respectant la capacité de payer des contribuables sherbrookois. La population n’aura jamais vu autant de chantiers sur notre territoire », a indiqué le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, lors d’une conférence de presse.

« J’invite les automobilistes, les cyclistes et les piétons à faire preuve de patience, de compréhension et de collaboration au cours des prochains mois. »

À titre comparatif, en 2018, la Ville a réalisé 171 chantiers, pour un investissement de 36,6 millions $, soit dix millions de moins que cette année, a fait remarquer la directrice du Service des infrastructures urbaines, Caroline Gravel.

« Nous serons plus présents que jamais sur le territoire sherbrookois. Quatre chantiers majeurs auront des répercussions importantes sur la circulation et ils nécessiteront une attention particulière de la part des automobilistes », dit-elle.

« Nous arrivons à un sommet de ce que nous pouvons accomplir en nombre de chantiers avec nos équipes et en capacité de payer pour les travaux. »

Quatre importants chantiers retiendront l’attention au cours des prochains mois et vont du même coup occasionner des problèmes de circulation.

Le pont Jacques-Cartier sera notamment fermé pendant un mois à partir du lundi 29 avril.

Au coin King Ouest et Bertrand-Fabi, il y aura ajout d’une deuxième voie de virage à gauche de la rue King Ouest vers la rue Bertrand-Fabi et travaux de réfection de la rue Bertrand-Fabi, entre les rues King Ouest et des Vétérans. Ces travaux à l’intersection la plus achalandée de la ville (50 000 véhicules par jour) devraient commencer dans la semaine du 21 mai.

Le 5 août, on procédera à la reconstruction des infrastructures souterraines et de la chaussée sur la rue des Grandes-Fourches Nord, entre la rue King Ouest et la bretelle de la rue Frontenac, ainsi que sur la rue Meadow. Ces travaux auront des répercussions sur les stationnements Webster, de la Grenouillère et de la Maison du Cinéma. Mme Gravel fait remarquer qu’on donnera le coup d’envoi du chantier après deux événements populaires majeurs du centre-ville, soit le Sherblues et Bouffe ton centro.

On ne tient pas compte des 19,7 M$ requis pour le chantier de construction du pont des Grandes-Fourches, qui commencera à la fin de cet automne ou au début de 2020.

Le dernier chantier majeur se déroulera dans le secteur Lévesque et Saint-François, où il y aura réfection des infrastructures souterraines de la rue Lévesque. La rue Saint-François devra être complètement fermée pendant quelques jours à la hauteur de la rue Lévesque. L’échéancier de ce chantier sera précisé ultérieurement, ajoute-t-on.

Mme Gravel note que le budget de réfection de surface de chaussées a été augmenté de près de 3 M$ cette année pour atteindre 10,2 M$.

Afin de minimiser les répercussions de l’ensemble des travaux effectués d’ici l’automne, la Ville de Sherbrooke invite les citoyens à consulter fréquemment la carte interactive disponible à sherbrooke.ca/travaux.

Cette carte, lancée l’an dernier, permet de voir la totalité des chantiers planifiés et effectués sur le territoire sherbrookois, pratiquement en temps réel. Les automobilistes peuvent donc facilement visualiser toutes les entraves routières susceptibles de retarder leurs déplacements. Par ailleurs, la Ville de Sherbrooke maintient les moyens de communication qui ont fait leurs preuves ces dernières années auprès de la population et des commerçants

Sécurité aux abords des chantiers

Plusieurs ont encore frais à la mémoire les problèmes rencontrés aux abords des chantiers routiers l’an dernier, quand des signaleurs ont été ciblés par des automobilistes impatients. On veut limiter le nombre de ces événements malheureux cette année, a insisté M. Lussier.

Afin d’assurer la sécurité de tous, la Ville de Sherbrooke abaissera de 20 km/h la limite de vitesse aux abords de tous ses chantiers routiers majeurs. Aussi, les amendes pour des excès de vitesse seront automatiquement doublées, conformément au Code de la sécurité routière. Le Service de police de Sherbrooke assurera une présence policière soutenue afin que les automobilistes respectent la limite de vitesse affichée. 

Les chantiers qui feront l’objet d’une surveillance policière accrue seront annoncés, notamment lors des points de presse hebdomadaires portant sur les travaux routiers ainsi que sur la carte interactive disponible à sherbrooke.ca/travaux. Une campagne publicitaire viendra également appuyer cette démarche de sécurité routière au cours des prochains mois.

« L’an dernier, nous avons malheureusement vécu plusieurs problèmes de sécurité impliquant des signaleurs et des automobilistes, sans compter les risques accrus pour nos travailleurs et travailleuses », se désole le maire.