Des chercheurs de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke et du Centre de recherche du CHUS encouragent les parents de Sherbrooke à remplir le questionnaire qui permet de dépister les enfants à risque de retard développemental.

Un questionnaire pour dépister les enfants à risque

Des chercheurs encouragent les parents de Sherbrooke à remplir un questionnaire qui permet de dépister les enfants à risque de retard développemental.

Une équipe menée par Chantal Camden et Mélanie Couture, professeures-chercheuses à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche du CIUSSS de l’Estrie – CHUS, a mis sur pied le projet de recherche P-POP 2-5 pour «Portrait populationnel du développement des enfants de 2 à 5 ans».

Le projet vise à documenter le développement des enfants sherbrookois pour dresser un portrait. Il cherche aussi à repérer des enfants avec des défis dans une des sphères développementales.

On veut évaluer la santé physique et le bien-être (santé, motricité fine et globale), les compétences sociales (empathie, partage et entraide), la maturité affective (gestion des émotions et autocontrôle), le développement cognitif et langagier (capacité de raisonnement et langage) et les habiletés de communication et connaissances générales.

Ce projet est motivé par le fait qu’en Estrie, près de 30 % des enfants qui entrent en maternelle présentent un retard dans au moins une sphère de leur développement. Environ 40 % des enfants habitant les quartiers défavorisés présentent un tel retard, précise-t-on dans un communiqué de presse.

Ces données récentes, diffusées par la Direction de santé publique de l’Estrie, issues de L’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle, ont poussé ces chercheurs du CIUSSS de l’Estrie – CHUS à mettre de l’avant le projet pour identifier les enfants à risque de retard de développement dès la petite enfance.

Le questionnaire rempli par les parents permettra de dépister les enfants à risque de retard développemental. Si l’enfant est à risque, les parents seront invités à rencontrer un professionnel de la santé pour confirmer le dépistage et être orientés vers les ressources pertinentes.

Ce projet de recherche permet de mieux répondre aux besoins des enfants en les orientant vers des services appropriés le plus tôt possible dans leur vie. Il permet également d’établir un partenariat entre les chercheurs, les professionnels de la santé et de la communauté afin d’explorer le développement de services répondant mieux aux besoins des familles, souligne-t-on.

Les chercheurs encouragent tous les parents de la ville de Sherbrooke et ses arrondissements à remplir le questionnaire au https://secure.cred.ca/redcap/surveys/?s=M8TXLL9YDF.