Un quatrième épisode de capacités affaiblies pour un chauffard de 25 ans

Un chauffard de 25 ans se retrouve dans de beaux draps pour un quatrième épisode de conduite avec les capacités affaiblies à Sherbrooke qui lui coûtera 4200 $ de contraventions en plus d’une accusation criminelle où il risque la prison.

Cette fois, l’individu a doublé un véhicule de patrouille qui entreprenait un virage sur la rue Émile-Zola à partir du boulevard Lionel-Groulx.

« Les véhicules circulaient à 90 km/h. Les policiers l’ont pris en chasse. Le suspect a été intercepté à la hauteur de la rue Mézy après être passé sur des feux rouges », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier.

Les symptômes d’ébriété de l’individu ont été constatés par les policiers. Sommé de sortir de son véhicule, le conducteur a résisté à son arrestation.

« Il a échoué les tests de coordination », mentionne le porte-parole du SPS.

Lors des vérifications d’usage, les policiers ont découvert que l’individu conduisait son véhicule avec un permis restreint. Ajoutez à cela qu’il avait désactivé l’antidémarreur éthylométrique qui avait été installé dans son véhicule.

« Sa voiture a été pour saisie pour 90 jours », précise l’agent Carrier.

Des contraventions ont été remises au conducteur pour avoir omis de s’arrêter à deux feux de circulation, pour le non-respect des conditions d’utilisation de l’antidémarreur éhtylométrique et pour avoir commis des actions mettant la vie des autres en péril sur la route.

Au cours des prochaines semaines, il devra aussi comparaître au tribunal pour un quatrième dossier de conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool.