Robert Roy et Steve Lussier
Robert Roy et Steve Lussier

Un nouveau président et un surplus pour Valoris

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
SHERBROOKE - Le préfet de la MRC du Haut-Saint-François, Robert Roy, redevient président de Valoris. Le centre de valorisation des matières résiduelles respecte ainsi son système d'alternance. La présidence est occupée par le Haut-Saint-François les années paires tandis que les années impaires relèvent de la Ville de Sherbrooke.

Dans un communiqué, M. Roy a remercié le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, pour le travail accompli au cours de la dernière année. « Comme je l'ai dit à plusieurs reprises, je félicite M. Lussier d'avoir relevé ce défi, ce qu'aucun maire de Sherbrooke n'avait fait avant lui. Il croit en la mission de Valoris et son dévouement envers la Régie est exemplaire. Je suis également heureux de le garder à mes côtés comme vice-président pour s'attaquer à plusieurs dossiers. »

M. Roy devra donc travailler de concert avec la direction générale pour mettre en place le plan de redressement de la régie.

Surplus

Dans un autre communiqué, Valoris rapporte avoir dégagé des surplus de 400 000 $ en 2019 à la lumière des états financiers provisoires. Les chiffres définitifs seront toutefois rendus publics un peu plus tard.

Selon Robert Roy, ce surplus provient des tests effectués sur la ligne CRD, pour laquelle des ententes à long terme restent encore à être finalisées.

« Il ne faut pas se laisser aveugler par le résultat que nous venons d'avoir. Il ne faut pas prendre des décisions précipitées qui viendraient mettre en péril la pérennité financière de Valoris. Il est important d'être vigilant pour ne pas retomber dans le même modèle qui a mené à notre situation précaire », a commenté M. Roy.