Une nouvelle installation verra le jour à l’UdeS. Les 80 places seront destinées en priorité aux parents étudiants.
Une nouvelle installation verra le jour à l’UdeS. Les 80 places seront destinées en priorité aux parents étudiants.

Un nouveau CPE pour les parents étudiants à l’UdeS

Les parents étudiants de l’Université de Sherbrooke auront des places en CPE pour leurs tout-petits. Le CPE Au cœur des mésanges, en collaboration avec le REMDUS et l’UdeS, a obtenu le feu vert pour la construction d’une installation destinée à cette clientèle. La nouvelle installation de 80 places devrait voir le jour à l’UdeS en 2022.

La directrice du CPE Au cœur des mésanges, Véronique Girard, jubilait jeudi. La gestionnaire a obtenu le feu vert pour cette nouvelle installation, en plus de deux autres projets qui visent également l’ajout de places destinées aux parents étudiants. 

À LIRE AUSSI:  2700 nouvelles places en garderie pour les parents étudiants

Le CPE situé à quelques minutes du campus principal de l’UdeS pourra ainsi agrandir et réaménager sa grande installation (six places) et sa Petite École (4 places). Les sommes attendues pour les trois projets sont de l’ordre de 4 M$. C’est le Regroupement des étudiants de maîtrise, diplôme et doctorat de l’UdeS (REMDUS) qui avait piloté le dossier et qui s’était allié au CPE Coeur des mésanges, qui compte 86 places et environ 24 employés. « C’est une excellente nouvelle! » s’est exclamé Nicolas Delisle Godin, directeur général du REMDUS. Le regroupement travaille à améliorer les conditions de vie des étudiants, et il s’agit d’une des grandes mesures pour cela, a-t-il noté. 

Les places créées seront offertes en priorité aux parents étudiants. Elles permettront de répondre à un besoin criant. 

En ce moment, Véronique Girard compte 784 enfants en attente sur une liste. Du nombre, 642 enfants sont inscrits et 142 sont préinscrits (c’est-à-dire que ces enfants ne sont pas encore nés). Des discussions auront aussi lieu avec le Centre 24— Juin, qui a donné son appui à ce dossier. 

La nouvelle installation pourrait voir le jour au parc Innovation-ACELP, mais le lieu exact reste à déterminer. « C’est un terrain qui va m’être fourni par l’UdeS », précise Mme Girard. Le projet permettrait d’accueillir 20 poupons supplémentaires et 60 enfants de 18 mois à cinq ans. L’établissement proposerait des horaires atypiques, de soir, de jour et de fin de semaine. Les membres du REMDUS avaient accepté une cotisation étudiante pour soutenir l’initiative, l’équivalent de 1 M$ sur la durée de l’hypothèque. 

La liste s’est encore remplie depuis l’été dernier : elle comptait alors 538 enfants en attente. 

Dans l’ensemble de la province, 50 projets à l’intention des parents étudiants ont été retenus, ce qui représente 2192 places.

D’autres places en Estrie

Par ailleurs, d’autres CPE estriens pourront bénéficier de nouvelles places. Le gouvernement du Québec avait annoncé récemment la création de 2684 places, à la suite d’un appel de projets lancé en mars 2019. Dans le secteur de Magog, le CPE La Pleine Lune pourra ajouter 36 nouvelles places. On ajoutera deux places au CPE L’Enfant-Do de Memphrémagog et une place au CPE Le petit dragon.

Au CPE Manche de pelle à Sherbrooke, on pourra augmenter le nombre de places disponibles de 27. Avec Claude Plante