Les installations du concessionnaire d’équipements agricoles John Deere, à Lennoxville, ont été le théâtre d’un incendie dans la nuit de mercredi à jeudi.

Un incendie ravage le bâtiment du concessionnaire John Deere

Un concessionnaire d’équipements agricoles a été lourdement endommagé dans la nuit de mercredi à jeudi dans le secteur Lennoxville à Sherbrooke. L’incendie majeur s’est attaqué aux installations du commerce John Deere du Groupe JLD Laguë, sur la rue Queen.

Les flammes ont éclaté vers 1 h pour une raison encore inconnue. Plusieurs véhicules stationnés devant l’édifice, qui dispose aussi d’un entrepôt de pièces, ont également été détruits.

Le Service de protection contre les incendies de la Ville de Sherbrooke rapporte qu’à l’arrivée des premiers pompiers, les flammes étaient déjà vives et qu’elles étaient attisées par la présence dans le bâtiment de nombreuses matières combustibles.

Selon le directeur adjoint aux opérations, Daniel Gingras, une fumée dense s’échappait à l’arrivée des premiers pompiers sur place. « Les flammes se sont mises à sortir du toit », raconte-t-il.

« Nous sommes entrés en mode défensif. C’est un bâtiment qui est quand même vaste. Il y avait de la machinerie et des équipements à l’intérieur. »

Le feu a été maîtrisé vers 6 h du matin. 

Le secteur était à éviter, car la rue Queen a été fermée vers 5 h entre la rue College et le carrefour giratoire de l’autoroute 410. Un détour par les rues College et Belvédère a été mis en place.

Il n’y avait personne sur les lieux quand le feu a éclaté, ajoute M. Gingras. On ne signale pas de blessé parmi la trentaine de pompiers appelés à travailler sur les lieux.

Le combat a été plus difficile en raison du froid qui sévissait et aussi à cause de la présence de tracteurs dans le bâtiment. « C’est certain qu’on parle de la présence de matières combustibles comme des pneus et des plastiques », explique-t-il.

« Il y a aussi le type de bâtiment assez vaste dont on a dû tenir compte. »

On évalue les pertes à environ 3 millions $, dit M. Gingras. Des véhicules neufs ont brûlé.

On a ouvert une enquête pour déterminer la cause de l’incendie, ajoute Daniel Gingras.

Reprise assurée

La direction a dirigé rapidement ses opérations et services vers la succursale JLD Laguë de Coaticook. Le groupe est l’un des plus importants concessionnaires John Deere au Canada avec ses 16 succursales au Québec et dans l’est de l’Ontario.

Il est d’ores et déjà conclu que le commerce employant 25 personnes va revivre à Sherbrooke, assure Robert Loignon, directeur du marketing de l’entreprise. « Nous avons dirigé nos opérations vers la succursale de Coaticook, affirme-t-il à La Tribune. Pour nous, il était important de s’occuper de nos employés et nos clients. Nos équipes se sont mises rapidement au travail. Une vraie confrérie à l’œuvre! »

« Il est certain que nous allons continuer notre relation d’affaires avec la région de Sherbrooke. La succursale de Coaticook a plus un volet agricole. Celle de Sherbrooke a aussi un volet agricole, mais aussi un volet commercial avec une clientèle de déneigeurs et de paysagistes, ainsi qu’un volet résidentiel pour les travaux à la maison. »

M. Loignon ne pouvait pas dire si la concession John Deere allait renaître au même endroit. Le Groupe JLD Laguë était locataire du bâtiment incendié, précise-t-il.