L’incendie mineur semble de cause accidentelle.

Un incendie cause tout un émoi aux Résidences Soleil [VIDÉO] 

L’incendie d’un divan a causé tout un émoi aux Résidences Soleil de la rue Frontenac à Sherbrooke. 

Une personne a été transportée vers l’hôpital en ambulance et une douzaine de résidents se sont fait temporairement relocaliser dans d’autres locaux. 

Une vingtaine de pompiers ont pris part à l’opération selon le directeur adjoint aux opérations pour le service de protection contre les incendies de la Ville de Sherbrooke, Daniel Gingras.

« [La personne transportée à l’hôpital] ne l’a pas été pour des brûlures, plus pour de la nervosité, indique le directeur adjoint. C’est le seul transport : tout le monde est correct. Ils ont tous été vérifiés par les équipes d’ambulanciers, pour s’assurer que personne n’était incommodé par la fumée ou ne se trouvait en malaise. »

« Une douzaine de personnes sont relocalisées dans les différents locaux. Ils sont plus touchés par le dégât d’eau. Des experts en sinistre viendront assister les gens de l’établissement pour pouvoir rétablir le plus de pièces possible et pouvoir retourner les résidents dans leur chambre le plus rapidement possible. Les autres personnes seront prises en charge par la résidence, soit dans un autre appartement ou dans une autre résidence temporairement, le temps que les choses reviennent à la normale », note-t-il.

Les résidents des étages supérieurs ont été confinés dans leur appartement, puisqu’il n’y avait pas de danger, selon M. Gingras. 

Un divan brûlé se trouvait devant la résidence.

L’incendie mineur semble de cause accidentelle. Un article pour fumeur pourrait avoir causé l’incendie. Le canapé brûlé était placé à l’extérieur de l’établissement, lundi soir.

Les pompiers ont été appelés un peu avant 22 h pour un début d’incendie. 

« À l’arrivée des premières unités, on a constaté le début d’incendie à l’intérieur d’un seul appartement. Il a été rapidement contrôlé, le système de gicleurs a fait son travail. Les gens ont mis beaucoup d’efforts pour évacuer les personnes âgées. Nous, on a mis beaucoup d’efforts pour les sécuriser », précise le pompier, ajoutant que le lieu de l’incendie, une résidence pour personnes âgées, a complexifié l’opération par sa superficie et par le nombre de résidents.