Patrick Châteauneuf

Un homme de 37 ans accusé d'avoir agressé une adolescente

Un individu de 37 ans de Sherbrooke qui aurait agressé sexuellement une adolescente devra maintenant faire face à la justice.

Patrick Châteauneuf a comparu, jeudi, devant le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec pour être accusé d’agression sexuelle, de contacts sexuels alors qu’il se trouvait en position d’autorité et d’incitation à des contacts sexuels. Les évènements en cause se seraient déroulés le 16 novembre 2019.

« Il aurait également pu faire d’autres victimes alors qu’il occupait des postes de gérance dans des commerces de Sherbrooke. Le SPS a été mis au fait de ce dossier il y a quelques semaines », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier.

La division des enquêtes criminelles du Service de police de Sherbrooke avait procédé à l’arrestation du suspect, jeudi matin. Après l’avoir interrogé une partie de la journée, il a été conduit devant le juge au palais de justice de Sherbrooke en fin d’après-midi.

Sans antécédent judiciaire, l’individu de 37 ans a été libéré sous diverses conditions.

Il ne pourra pas communiquer avec la victime alléguée. Patrick Châteauneuf ne pourra pas garder d’emploi qui le placerait en position d’autorité avec des personnes de moins de 18 ans. Il ne pourra pas non plus fréquenter les bars ou posséder d’arme.

Le SPS mentionne que les enquêteurs travaillent « en collaboration étroite » avec le bureau du directeur aux poursuites criminelles et pénales dans ce dossier et que d’autres accusations pourraient être éventuellement déposées. 

« Nous demandons aux citoyens qui auraient pu être victimes de ne pas hésiter à communiquer avec nos enquêteurs. L’enquête demeure ouverte », signale le porte-parole du SPS.

Le dossier de Patrick Châteauneuf a été reporté au 23 avril prochain à la demande de la procureure aux poursuites criminelles Me Laïla Belgharras et de l’avocate de la défense Me Kim Dingman.