Les automobilistes voulant circuler entre Sherbrooke et Lennoxville devaient faire un détour. L’homme dans la trentaine, ainsi qu’une jeune femme et au moins un autre homme qui se trouvaient sur place ont été arrêtés.

Un homme armé arrêté au motel La Marquise à Sherbrooke [VIDÉO]

Un homme dans la trentaine a été arrêté au motel La Marquise à Sherbrooke jeudi après-midi, au terme d’une importante intervention policière.

Une jeune femme et au moins un autre homme qui se trouvaient sur place ont aussi été arrêtés. Ils ont été interrogés par les policiers.

Comme l’homme était armé de ce qui semblait être un fusil à plomb, le Service de police de Sherbrooke (SPS) n’a pas pris de risque et a érigé un vaste périmètre de sécurité, bloquant la rue Wellington Sud sur plus d’un kilomètre pendant plusieurs heures. Le Groupe d’intervention tactique a été déployé.

Des accusations de voies de fait pourraient être portées contre l’individu, connu des milieux policiers. Il n’a pas été possible d’obtenir plus de détails sur l’événement ayant mené à ces arrestations, en raison de l’enquête qui est en cours.

« Il n’y a pas eu de résistance de la part des personnes arrêtées. On vérifiera le déroulement des événements, ce qui s’est passé, qui est victime, qui est suspect », a rapporté Martin Carrier, relationniste pour le SPS, précisant que d’autres accusations pourraient potentiellement être portées.

Les enquêteurs ont passé une bonne partie de la soirée de jeudi à tenter de faire la lumière sur cette affaires. D’autres personnes ont été rencontrées en soirée.

Les individus arrêtés devaient passer la nuit au quartier général du SPS en vue d’une comparution au palais de justice de Sherbrooke vendredi.

Selon le SPS, aucune menace ne planait à l’intérieur de la chambre, et les policiers n’ont pas été menacés directement par les individus. Le SPS a pris ces précautions entre autres pour que l’intervention puisse se dérouler dans le calme. « On fait juste ne pas prendre de chance », a spécifié l’inspecteur du SPS Patrick Roy lorsque questionné sur l’ampleur du périmètre de sécurité plus tôt dans l’après-midi.
Avec René-Charles Quirion