Un grand-père abuseur devant le tribunal

SHERBROOKE - Un grand-père accusé de divers gestes à caractère sexuel sur deux de ses petites-filles se retrouve devant le tribunal.

L'individu de 73 ans de Sherbrooke a comparu, mercredi, devant le juge Érick Vanchestein de la Cour du Québec, au palais de justice de Sherbrooke.

Six accusations ont été portées contre lui relativement à des gestes qui auraient été perpétrés à l'endroit de deux de ses petites-filles, alors qu'elles étaient âgées entre 7 et 10 ans.

Des accusations d'incitation à des contacts sexuels et de contacts sexuels ont été déposées relativement à une première victime alléguée, entre le 1er janvier 2010 et le 1er juin 2014. Le grand-père aurait profité de la présence de la fillette à sa résidence le matin, le midi et lors des congés d'école pour effectuer les attouchements sexuels à la victime alléguée.

Il l'aurait forcée à s'asseoir sur lui à de nombreuses reprises pour assouvir ses bas instincts.

Une autre petite-fille de l'accusé aurait aussi été agressée entre août 2008 et juin 2015.

Les gestes en cause auraient aussi été commis à Sherbrooke.

Comme le permet la loi, l'accusé était représenté par son avocate Me Michèle Lamare-Leroux de l'aide juridique pour sa comparution devant le tribunal.

Le dossier a été reporté au 4 juillet.