L’inauguration des locaux d’1QBit, rue Roy à Sherbrooke, s’est déroulée en présence de Jesse Vincent-Herscovici, vice-président de Mitacs, Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole, Alexandre Blais, directeur scientifique de l’Institut quantique de l’Université de Sherbrooke, Andrew Fursman, président-directeur général de 1QBit, et Vincent Aimez, vice-recteur à la valorisation et aux partenariats de l’Université de Sherbrooke.

Un fleuron de l’informatique quantique s’installe à Sherbrooke

Après Vancouver et Waterloo, Sherbrooke fait maintenant partie des villes où l’entreprise 1QBit entend développer ses recherches en informatique quantique afin d’y attirer des chercheurs de haut niveau, non seulement dans le domaine des technologies de l’information (TI), mais aussi dans celui de l’Intelligence artificielle (IA).

Fondée en 2012, et dirigée par Andrew Fursman, 1QBit est une référence à l’échelle internationale en matière d’optimisation d’équipement et de logiciels informatiques quantiques. Elle compte parmi ses clients plusieurs grands noms en haute technologie tels Allianz, IBM et Microsoft.

Les nouvelles installations sherbrookoises d’1QBit sont situées rue Roy, dans les locaux d’Espace TI, inaugurés le mois dernier par Sherbrooke Innopole. Son arrivée à Sherbrooke est le fruit des démarches effectuées par Sherbrooke Innopole ainsi que l’Institut quantique de l’Université de Sherbrooke.

Son président-directeur général, Andrew Fursman, s’est dit agréablement surpris de la qualité des installations ainsi que du bassin de chercheurs sur lequel son entreprise pourra s’appuyer afin de mener à bien ses activités.

« Ce que j’ai découvert ici, ce n’est rien de moins qu’un petit bijou caché », a lancé M. Fursman au sujet des installations et des conditions dans lesquelles 1 QBit pourra accroître son développement.

En ouvrant son troisième centre de recherches à Sherbrooke, l’entreprise vancouvéroise pourra ainsi offrir des débouchés à plusieurs étudiants et chercheurs de niveau doctoral et postdoctoral.           

Depuis sa création, 1QBit a permis à des dizaines d’experts mathématiciens, informaticiens, physiciens, chimistes et développeurs de logiciels de parfaire leurs connaissances et de participer au développement de l’informatique quantique. Ses ententes avec l’organisme de recherche sans but lucratif Mitacs lui ont d’ailleurs permis de conclure des partenariats avec plusieurs établissements d’enseignement supérieur, dont l’Université de Waterloo.

1 Qbit est la première compagnie d’informatique quantique à s’établir à Sherbrooke, a indiqué Vincent Aimez, vice-recteur à la valorisation et aux partenariats de l’Université de Sherbrooke. Ce dernier a souligné que la compagnie avait acquis la réputation d’offrir à ses chercheurs et stagiaires « un environnement de recherche des plus enrichissants. »

Selon les données fournies par 1 QBit, plus de 50 % des chercheurs et étudiants ayant fait un stage au sein de l’entreprise ont obtenu un emploi à temps plein.