Les Estriens sont invités à prendre le Chemin des Cantons et à découvrir leur région.
Les Estriens sont invités à prendre le Chemin des Cantons et à découvrir leur région.

Un été différent en vue

 L’été touristique dans les Cantons-de-l’Est sera adapté, différent, axé sur les activités extérieures et surtout plus local.

« Sherbrooke proposera des activités plus douces basées sur les expériences individuelles, en couple ou en famille. Nous miserons sur nos circuits de découverte autoguidée comme les murales, le Vieux-Nord ou Lennoxville. Il y a aussi les corridors bleus des rivières Magog et Saint-François en canot ou kayak, les sentiers de marche et de belles pistes cyclables », indique Amélie Boissonneau de Destination Sherbrooke.

« Toutes les pistes cyclables sont ouvertes et la région propose plusieurs sentiers de randonnée pédestre. Les gens peuvent aussi aller sur les plans d’eau ou prendre la route. Il n’y a qu’à suivre les panneaux bleus sur plus de 450 kilomètres pour contempler les magnifiques paysages, s’arrêter dans les musées qui se sont adaptés et visiter les producteurs locaux qui ont continué leurs activités avec les mesures sanitaires », ajoute la directrice générale de Tourisme Cantons de l’Est, Francine Patenaude.

Bleu Lavande à Fitch Bay trépigne d’impatience dans l’attente de l’autorisation pour permettre l’accès à ses champs.

« Nous sommes prêts à offrir de l’espace, de la nature et de la beauté. Nous avons l’emplacement idéal pour accueillir les visiteurs en distanciation. Nous avons plus de 200 acres de champs de lavande pour que les gens viennent se promener. Ils peuvent faire le tour de la région pour acheter leurs produits et venir faire leur pique-nique ici », souligne la directrice touristique à Bleu Lavande, Nathalie Cartier.

Tourisme Cantons-de-l’Est invite la population à poursuivre ou à prendre cet élan de découverte de leur région.

Les entreprises agrotouristiques, qui proposent des produits pour emporter ou sur commande, ont réussi à tirer leur épingle du jeu même si le Québec se trouvait en confinement. Les marchés publics se sont aussi réinventés.

La microbrasserie Moulin 7 d’Asbestos s’inscrit dans cette proposition de road trip dans les Cantons-de-l’Est avec la mise en place de son marché du vendredi. Avec les producteurs la Jambonière et la Ferme Tesro, le Moulin 7 offre bières et plats pour emporter sans contact dans son stationnement. 

« C’est certain que ce sera une bonne béquille pour cet été. Ça ne remplacera pas les festivals et l’achalandage que nous avons habituellement, mais on s’attend à ce que notre marché grandisse. On sent que les gens veulent sortir. Ils viennent de Sherbrooke, Drummondville et Victoriaville », observe Yan Saint-Hilaire de la microbrasserie Moulin 7.

Marco Corbin du vignoble la Halte des Pèlerins de Sherbrooke salue les Québécois qui ont répondu à l’appel de l’achat local. Cet aspect des ventes de vin représente 40 pour cent du chiffre d’affaires du vignoble.

« Nos ventes de vin ont explosé au cours de la pandémie », mentionne M. Corbin.

Marco Corbin, du vignoble La Halte des Pèlerins : « Nos ventes de vin ont explosé au cours de la pandémie ».

Tourisme local

Danie Béliveau de Tourisme Cantons-de-l’Est invite les Estriens à redécouvrir leur région. C’est d’ailleurs eux qui seront d’abord ciblés. Même chose à Destination Sherbrooke qui misera sur le tourisme local.

« Nous invitons les gens à aller chercher leurs produits pour se préparer un pique-nique. Pour le moment, il faut s’informer sur l’ouverture des différents parcs pour consommer les produits. La meilleure option pour le moment demeure de revenir à la maison avec tous ces bons produits régionaux », signale Danie Béliveau.

Au cours des derniers mois, la Fromagerie La Station de Compton avait limité son affluence à deux personnes à la fois à l’intérieur de sa boutique.

« Nous avons favorisé l’achat en ligne et les gens pouvaient aussi trouver nos produits dans les épiceries. Pour la saison d’été, nous avons commandé la signalisation pour accueillir plus de personnes », indique le directeur général de la Fromagerie La Station, Simon-Pierre Bolduc. 

La brasserie 11 comtés a adapté son dépanneur en ouvrant sept jours par semaine depuis la mise en place des restrictions gouvernementales.

« C’est fou à notre dépanneur. Nous avons ajusté nos heures d’ouverture afin de répartir le nombre de personnes qui se trouvent en même temps à l’intérieur. Nous battons des records de vente depuis l’appel à l’achat local », indique Émilie Fontaine.

Le directeur du Musée Beaulne de Coaticook, François Toé, finalise les commandes du matériel de protection sanitaire qui doit être mis en place pour sécuriser le personnel et les visiteurs.

« Il n’y aura pas de visite de groupe cet été. Nous serons cependant heureux d’accueillir les visiteurs de façon individuelle, en couple ou en famille », explique François Toé.