Le stade de l’Université de Sherbrooke sera inaccessible jusqu’au mois de septembre en raison des travaux de remplacement de la piste d’athlétisme.

Un chantier de cinq mois au Stade de l’UdeS

Même si la neige recouvrait toujours le sol du Stade de l’Université de Sherbrooke, la machinerie est à l’œuvre depuis le début du mois d’avril afin de remplacer la piste d’athlétisme installée en 2002. Un chantier qui devrait durer cinq mois.

« On espère que l’entrepreneur puisse nous livrer le projet complété vers la fin du mois d’août. Si, bien sûr, tout se déroule sans anicroche », indique le directeur général du Service du sport et de l’activité physique à l’Université de Sherbrooke, Jean-Pierre Boucher.

« Toute l’ancienne piste a déjà été retirée, ça avance bien, malgré la température qui ne fut pas toujours clémente. Le chantier va durer tout l’été, mais il peut y avoir des délais. La sous-surface devra être au repos pendant environ un mois avant que l’on n’installe la nouvelle piste Mondo. Voilà pourquoi on a demandé au RSEQ d’amorcer notre saison de football seulement le 13 septembre », a dit M. Boucher.

« La piste d’athlétisme était complètement usée. Depuis deux ans, elle était impraticable et on a dû annuler l’accueil de certaines compétitions. On va aussi installer un système de barrières de circulation, afin que les coureurs n’utilisent pas toujours les mêmes couloirs, surtout le numéro un. L’entrepreneur va également refaire les zones de but, les airs de saut, la fosse de steeple, de même que le système de gicleurs et la surface gazonnée. »

Jean-Pierre Boucher confirme que la nouvelle piste d’athlétisme qui sera installée aura les mêmes critères de qualité que la précédente.

« On va avoir les mêmes standards que lors de l’installation, en 2002, en vue des Mondiaux Jeunesse de 2003. Donc on va avoir la meilleure piste d’athlétisme de l’Est du Canada, encore certifiée FIA. On va donc avoir à nouveau l’un des plus beaux stades de l’Est du Canada. »

La durée de vie devrait être similaire à celle de la surface qui est présentement remplacée, soit environ 15 ans.

Ce chantier dans le Stade de l’Université de Sherbrooke est le premier de deux, qui vont considérablement améliorer les installations sportives de l’institution. En 2020, c’est la piste intérieure du Centre sportif qui sera refaite.

Deux projets évalués à 7,4 millions de dollars, dit Jean-Pierre Boucher.

Un montant de 3,7 millions de dollars a été accordé par le gouvernement du Québec, dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives - phase IV du Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique.

Pour le reste, la Ville de Sherbrooke est impliquée financièrement dans les rénovations du Stade, tandis que l’Université de Sherbrooke absorbera seule les coûts liés aux rénovations du stade intérieur, dit M. Boucher.

« Le projet pour notre stade intérieur est aussi important. La surface, les rideaux séparateurs, ça datent de la construction du Centre sportif. »