Les sergents-détectives Alain Lapointe, Mario Hamel et Sylvain Geoffroy, du Service de police de Sherbrooke, ont pris leur retraite jeudi.

Trois policiers à la retraite le même jour

Jeudi matin, pour la première fois de l’histoire du Service de police de Sherbrooke (SPS), trois cortèges d’autopatrouilles rendant hommage à des agents prenant leur retraite se sont mis en branle.

On soulignait ainsi la fin de carrière de trois policiers le même jour, une première à Sherbrooke, convient Martin Carrier, porte-parole du SPS.

L’heure de la retraite a sonné pour les sergents-détectives Alain Lapointe, Mario Hamel et Sylvain Geoffroy. 

« C’est près d’un siècle d’expérience qui quitte le Service de police de Sherbrooke d’un coup », fait remarquer M. Carrier.

« C’est la première fois que trois policiers prennent leur retraite le même jour. Nous vivons une journée exceptionnelle. La tradition s’est poursuivie; les trois policiers ont eu droit à un cortège de chez eux jusqu’au poste de police pour souligner leur départ. » 

Alain Lapointe et Sylvain Geoffroy revendiquent chacun 33 ans de service. Mario Hamel a été policier pendant 32 ans.

« On parle de trois policiers d’expérience très appréciés de toute l’équipe », ajoute M. Carrier.

« Ils avaient chacun leur couleur. Ils vont nous manquer. »

Il se pourrait que d’autres situations du genre se produisent dans le futur, compte tenu des dates d’embauche des cohortes il y a plusieurs années.

C’est aussi évidemment la première fois que trois membres de l’escouade des enquêtes prennent leur retraite en même temps. On a pris des mesures pour que ces départs n’affectent pas les opérations, assure Martin Carrier.

« C’est prévu depuis quelques mois. Le transfert de connaissance a eu lieu vers d’autres membres de l’équipe des enquêtes. Trois enquêteurs déjà en place vont prendre leur suite, dit-il. Trois membres de l’équipe deviennent permanents. »

« Chacun des enquêteurs qui ont pris leur retraite avait leur champ d’expertise. »