Trois médecins estriens au Conseil de discipline

Trois médecins sherbrookois devront se défendre devant le Conseil de discipline du Collège des médecins au cours des prochaines semaines. D’abord, le Dr Robert A. Laflèche est visé par une plainte d’inconduite sexuelle avec relation sexuelle complète. Son audience débutera le 25 février prochain.

Le Dr René Landry d’Asbestos se défendra pour sa part d’avoir fait une prescription intempestive, d’avoir fait défaut d’élaborer un diagnostic avec la plus grande attention et avoir commis un acte dérogatoire à l’honneur et à la dignité de la profession, d’avoir fourni de faux renseignements et d’entrave au travail d’un officier du Collège des médecins du Québec. L’audience débutera le 28 janvier.

Finalement, le Dr Luc Comtois de Sherbrooke devra répondre à des accusations de conduite répréhensible envers un patient, de non-respect du libre choix, de la sollicitation de clientèle ainsi que de la publicité ou des représentations fausses ou trompeuses. L’audience devant le Collège commencera le 4 février prochain.

En 2010, la Régie de l’assurance-maladie du Québec (RAMQ) avait ordonné au Dr Comtois de cesser sa pratique associée à de la surfacturation auprès de ses clients.

Il est impossible d’avoir plus de détails sur les accusations avant le début des audiences.