Mercredi, jour de tempête, les policiers de la SQ seront présents sur le réseau routier afin d’intervenir aux endroits stratégiques.

Tempête: les policiers de la SQ se feront présents

Les conditions météorologiques annoncées pourraient rendre les déplacements difficiles sur les réseaux routiers au cours de la journée de mercredi. Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) seront présents en plus grand nombre afin d’intervenir aux endroits stratégiques.

Ce déploiement vise le changement de comportement des usagers du réseau routier, en amont d’une tempête hivernale et de détérioration des conditions routières, explique Aurélie Guindon, agente d’information au service des communications SQ en Estrie.

À lire aussi: Une «forte tempête» hivernale attendue

« Les collisions, lors de conditions météorologiques précaires, sont principalement causées par le comportement des conducteurs qui n’adaptent pas leur conduite en conséquence. Nous invitons les utilisateurs du réseau routier à réduire leur vitesse, à garder leurs distances avec le véhicule qui les précède et à s’assurer que leurs vitres, phares et feux sont bien dégagés », souligne-t-elle.

« Lors d’une veille d’un changement dans les conditions climatiques, les automobilistes sont invités à prévoir leurs déplacements afin d’assurer leur sécurité et celle des autres usagers de la route. » 

Cette intervention survient quelques jours après des carambolages importants survenus sur des voies rapides de la province.

Mme Guindon mentionne que selon l’article 330 du Code de la sécurité routière, le conducteur d’un véhicule routier doit réduire la vitesse de son véhicule lorsque les conditions de visibilité sont rendues insuffisantes à cause de l’obscurité, du brouillard, de la pluie ou d’autres précipitations ou lorsque la chaussée est glissante ou n’est pas entièrement dégagée.

Elle invite les automobilistes à consulter le site www.quebec511.info afin de vérifier l’état de la route qu’ils prévoient emprunter.

De 20 à 40 cm de neige

Rappelons qu’une dépression provenant du Midwest américain et qui s’est intensifiée sur les Grands Lacs va laisser de 20 à 40 centimètres de neige sur la région. De plus, cette tempête sera accompagnée de vents forts qui produiront de la poudrerie généralisée réduisant localement la visibilité à presque nulle, avertit Environnement Canada.

L’accumulation rapide de neige pourrait rendre les déplacements difficiles dans certains endroits. La visibilité sera soudainement réduite à presque nulle par moments dans la forte neige et la poudrerie, souligne Transports Québec. 

Les déplacements seront particulièrement difficiles mercredi matin, puisque la neige sera tombée de façon soutenue dans la nuit, analyse Dominique Gosselin, conseillère en communication au MTQ.

« Nous équipes sont en état d’alerte, lance-t-elle. Nous aurons 130 camions sur le réseau routier. »

« Nous demandons aux gens de limiter leurs déplacements, car il est toujours plus facile d’entretenir les routes quand il y moins de circulation. Nous demandons aux gens de bien déneiger leur véhicule. Il faut garder une bonne distance avec le véhicule qui précède. » 

Les équipes du Ministère se sont préparées pour les opérations d’entretien afin de réduire les impacts des conditions hivernales sur les déplacements. Ainsi, tout au long des précipitations, les équipements nécessaires sont déployés sur le réseau routier afin de limiter l’accumulation de neige sur la chaussée et d’appliquer les produits fondants ou abrasifs nécessaires, signale un communiqué de presse.

Le Ministère invite les automobilistes et les conducteurs de véhicules lourds à faire preuve d’une grande prudence et à adapter leur conduite en fonction des conditions routières. Les déplacements risquent d’être particulièrement difficiles durant l’heure de pointe du mercredi matin, en raison de l’accumulation rapide de neige qui débutait mardi en fin de soirée et des fortes précipitations qui persisteront très tôt mercredi matin. Par ailleurs, les déplacements non essentiels devraient être devancés ou reportés.