David Perron connaît une excellente saison avec les Blues de St. Louis. L’attaquant sherbrookois affiche un rendement de 18 buts et 26 passes en 44 matchs.

St. Louis se mobilise pour David Perron

Des panneaux d’affichage publicitaires géants disposés en ville, une campagne d’encouragement sur les médias sociaux, des appuis de ses coéquipiers, des joueurs des Cards de Saint-Louis (MLB) et même du show-business, dont Jenna Fisher (The Office). Le match des étoiles de la LNH se déroule à Saint-Louis, à la fin janvier, et la mobilisation populaire afin que David Perron y soit invité bat son plein.

Perron, des Blues de Saint-Louis, fait partie des 31 joueurs au scrutin pour le vote des partisans Adidas de la Sélection ultime du Match des étoiles 2020 qui aura lieu à justement à Saint-Louis le 25 janvier.

Les joueurs ayant reçu le plus de votes pour chacune des quatre sections seront insérés dans les formations annoncées lundi prochain.

La période de vote pour la Sélection ultime se fermera le vendredi 10 janvier à 23 h 59 (HE).

Le Sherbrookois, qui a remporté la coupe Stanley avec les Blues le printemps dernier, connaît jusqu’ici une saison incroyable; en 44 parties, il a amassé 44 points, dont 18 buts. Statistique encore plus étonnante, Perron domine tous les buteurs de la LNH avec sept buts gagnants, à égalité avec Leon Draisaitl (Edmonton).

Une sélection au match des étoiles de la LNH serait un immense honneur, dans un contexte parfait, confirme le Sherbrookois qui vient tout juste de franchir le cap des 800 matchs (823) en carrière, dont un peu plus de 500 avec les Blues.

« C’est l’fun de voir toute la mobilisation, l’équipe a vraiment embarqué dans le processus pour inviter les amateurs à voter. Voir des vedettes comme Jenna Fisher, je crois qu’elle est originaire de Saint-Louis, ou le lanceur Adam Wainwright des Cards de Saint-Louis, m’appuyer sur Twitter, c’est super! Je crois que les gens réalisent aussi que j’ai une bonne saison et que cette année serait probablement ma seule chance de participer à ce match. En tout cas, j’espère que ça va se produire! » a dit Perron, joint par la Tribune mercredi soir.

Le gardien Jordan Binnington, le défenseur Alex Pietrangelo et l’attaquant Ryan O’Reilly, des Blues, sont déjà dans la formation de la section Centrale.

« Les gars méritent amplement leur sélection. Mais j’avoue que j’étais un peu déçu, quand j’ai vu que je n’y étais pas. J’espère maintenant que le vote des amateurs va me permettre d’aller les rejoindre, ça serait vraiment bien! Surtout, si je pouvais jouer avec O’Reilly, ce serait encore mieux! »

Une saison 2019-2020 productive

Avec 44 points au compteur en autant de matchs, David Perron est sur la bonne voie pour dépasser sa meilleure saison en carrière. Il y a deux ans, il avait accumulé 66 points en 70 matchs avec les Golden Knights de Vegas.

L’an passé, il a récolté 46 points en 57 matchs lors de son retour à Saint-Louis.

« La blessure à long terme subie par (Vladimir) Tarasenko a ouvert des opportunités, et j’ai vraiment essayé de prendre le plus grand rôle possible dans l’équipe cette année. Ça fait un peu plus de trois ans et demi que je joue du très bon hockey et je suis bien content de ça. L’an passé, l’équipe a connu un lent début de saison, et l’équipe a essayé tout le monde avec O’Reilly, tous les gros salariés. Quand j’ai eu ma chance de jouer avec lui, je ne l’ai pas raté. J’ai une très bonne complicité avec lui; ça me fait penser à la relation que j’ai développée avec Ryan Getzlaf, lors de mon passage à Anaheim. J’arrivais de Pittsburgh, et mon niveau de confiance n’était pas élevé. C’est en jasant avec lui que je me suis rendu compte que ma game était encore bonne dans la LNH. »

Le meilleur pointeur de Sherbrooke

Et avec sa très productive saison actuelle, David Perron est désormais le meilleur pointeur chez tous les joueurs originaires de Sherbrooke ayant joué dans la LNH.

Avec 534 points en 823 matchs, Perron a devancé Yanic Perreault, qui a amassé 516 points en 859 matchs. Éric Bélanger arrive au troisième rang avec 358 points en 820 matchs dans la LNH.

Yanic Perreault (2007) et Stéphane Robidas (2009) sont les deux seuls hockeyeurs originaires de Sherbrooke à avoir déjà participé au match des étoiles, dans le passé.

« Pour continuer à avancer, il ne faut pas rester statique, et évoluer, creuser en soi et se trouver des nouveaux défis. J’ai maintenant l’objectif des 1000 matchs devant moi, entre autres. Il faut avancer, même après avoir gagné la coupe Stanley. Sidney Crosby l’a gagné trois fois, et je suis sûr qu’après son élimination le printemps dernier, il n’était pas content! »

Les partisans peuvent voter au LNH.com/Vote ou à partir de leur téléphone intelligent sur l’application mobile de la LNH.

Les partisans pourront sélectionner au minimum un joueur et un maximum de quatre par bulletin de vote.

À St. Louis, l’organisation des Blues a mis le paquet, même des panneaux d’affichage géants, pour mousser la candidature de David Perron pour le match des étoiles.

Aucun partisan ne pourra enregistrer plus de 10 bulletins de vote pendant une période de 24 heures.