La phase 2 des travaux, qui fera le lien entre la route 108-143 et la route 108 près de la ferme expérimentale d’Agriculture Canada, devrait être complétée dans l’échéancier prévu avec une mise en service d’ici la fin de l’année, puis la fin des travaux en 2021. De la somme totale, ces travaux auront coûté 75 millions $ au trésor public.
La phase 2 des travaux, qui fera le lien entre la route 108-143 et la route 108 près de la ferme expérimentale d’Agriculture Canada, devrait être complétée dans l’échéancier prévu avec une mise en service d’ici la fin de l’année, puis la fin des travaux en 2021. De la somme totale, ces travaux auront coûté 75 millions $ au trésor public.

Sprint final pour compléter la 410 [PHOTOS et VIDÉO]

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
La dernière étape pour paver le tronçon de 4,2 kilomètres de l’autoroute 410 à Sherbrooke est enclenchée afin que sa mise en service soit faite d’ici la fin de l’année, comme prévu.

Le projet de prolongement de l’autoroute 410 entre le boulevard de l’Université et la route 108 dans l’arrondissement de Lennoxville, entrepris il y a plus d’une décennie, tire à sa fin. Une réalisation qui aura nécessité des investissements totaux de 241 millions $.

La phase 2 des travaux, qui fera le lien entre la route 108-143 et la route 108 près de la ferme expérimentale d’Agriculture Canada, devrait être complétée dans l’échéancier prévu avec une mise en service d’ici la fin de l’année, puis la fin des travaux en 2021. De la somme totale, ces travaux auront coûté 75 millions $ au trésor public.

« Près de 55 pour cent de travaux d’asphaltage sont complétés », explique l’ingénieur civil qui supervise le chantier de la dernière phase de construction de l’autoroute 410, Mathieu Bergeron du ministère des Transports du Québec (MTQ) en Estrie.

« L’objectif est d’avoir complété le pavage le 9 novembre. Nous sommes dans le sprint final. L’asphaltage doit se faire à des températures au-dessus de zéro et il ne doit pas y avoir d’accumulation d’eau », affirme l’ingénieur civil du MTQ.

« Les travaux ont atteint une phase cruciale où la météo doit être de notre côté. Si nous dépassons cette date, il y a lieu d’analyser la situation afin de pouvoir exécuter les travaux dans les temps prévus. L’objectif demeure de mettre en service ce tronçon d’ici la fin de 2020 », précise la porte-parole du MTQ en Estrie, Dominique Gosselin.

Plus de 40 000 tonnes d’enrobé bitumineux seront nécessaires pour paver les deux voies de l’autoroute en trois couches, soit une épaisseur de 220 millimètres.

Visite du chantier

La Tribune a circulé, vendredi, sur certaines parties du tronçon de 4,2 kilomètres qui va relier le carrefour giratoire de la route 108 près du chemin Glenday à la fin actuelle de l’autoroute 410.

La structure sous laquelle passeront les utilisateurs du chemin Glenday a reçu sa couche finale d’asphalte. Même si la circulation est entravée, les usagers peuvent déjà passer dans le tunnel aménagé sous l’autoroute.« Une fois l’asphaltage terminé, il restera à installer les glissières de sécurité, faire le marquage, installer la signalisation l’éclairage, la superstructure, le terrassement et l’aménagement paysagers », mentionne Mathieu Bergeron.

La voie rapide se termine actuellement aux carrefours giratoires des routes 108/143 aux limites l’arrondissement de Lennoxville et Waterville. À cet endroit, l’imposant mur de roc qui bloquait les voies a été dynamité. Les travaux s’accélèrent pour compléter la fondation de la route entre l’extrémité actuelle de l’autoroute et les deux imposants ponts qui enjambent la rivière Massawippi afin de réaliser le pavage dans les prochaines semaines.

Ces deux ponts de 305 mètres pour le pont Nord et 317 mètres pour le pont Sud ont été complétés l’été dernier, asphaltage inclus.
Près de là, vendredi, les camions se succédaient pour niveler la route et l’ensemencement hydraulique du terre-plein se poursuivait. Ce sont 120 000 mètres cubes de roc qui ont été dynamités, soit le tiers de la quantité du chantier. À l’autre extrémité de dernier tronçon de la 410, un cap de roche de quelque 263 000 mètres cubes a été dynamité pour permettre l’aménagement des voies. Les parois rocheuses d’environ 750 mètres dans une direction et de plus d’un kilomètre dans l’autre seront bien visibles pour les utilisateurs de cette portion de la 410. Ils devront aussi franchir l’un des deux ponts ferroviaires de 42,5 mètres. 

« Au total, ce sont 383 000 mètres cubes qui ont été dynamités. Nous en avons réutilisé 97 pour cent sur le chantier afin de faire la fondation de la route », précise l’ingénieur civil du MTQ.

C’est par ensemencement hydraulique que le MTQ procède pour verdir le terre-plein de l’autoroute 410.

Relier les pôles universitaires

Relier l’Université de Sherbrooke et l’Université Bishop’s prendra une dizaine de minutes lorsque la 410 sera complétée sur toute sa longueur.
« Le débit de véhicules attendu à l’ouverture du nouveau tronçon est de 6200 véhicules par jour. L’objectif était de désengorger le centre-ville de l’arrondissement de Lennoxville et d’améliorer la fluidité de la circulation. Ce sera la voie de transit pour le camionnage. Les camions n’auront plus à passer au centre-ville de Lennoxville », explique Dominique Gosselin.

L’ingénieur civil responsable du plus imposant chantier du MTQ des 30 dernières années en Estrie soutient qu’il s’est déroulé sans surprise majeure.
« Cette autoroute sera une belle réalisation. C’est une chance d’avoir pu la réaliser avec nos équipes à l’interne au ministère des Transports du Québec », indique l’ingénieur civil du MTQ, Mathieu Bergeron.

Ces travaux de la phase finale de la 410 ont été confiés à l’entrepreneur Couillard Construction Ltée.

Le gouvernement fédéral, dans le cadre du Nouveau Fonds Chantiers Canada, volet Infrastructures. provinciales-territoriales–Projets nationaux et régionaux, a participé au financement du projet à la hauteur de 37,5 millions $.

Prolongement de l’autoroute 410 de 2009 à 2020

Entre le boulevard de l’Université et la route 108
Longueur : 13,2 km
Coûts : 241 millions $

Phase 1
9 km • 166 millions $
Septembre 2010 : Échangeur sur le boulevard de l’Université
Novembre 2011 : Pont de la rivière Massawippi, relocalisation et carrefours giratoires
de la route 108-143
Novembre 2012 : Échangeur de l’autoroute 410 et du chemin Sainte-Catherine (route 216), parachèvement de l’échangeur de l’autoroute 410 et du boulevard de l’Université, aménagement de l’échangeur de l’autoroute 410
et de la rue Dunant
Novembre 2014 : L’autoroute 410 rejoint les carrefours giratoires de la
rue Belvédère
Octobre 2015 : Échangeur de l’autoroute 410 et des routes 108-143 dans l’arrondissement de Lennoxville

Phase 2
4,2 km • 75 millions $

Juin 2019 : Relocalisation de la route 108, entre l’actuel chemin Glenday et le chemin Spring dans l’arrondissement de Lennoxville
Août 2020 : Fin de la construction de deux ponts, soit un pont par direction, au-dessus de la rivière Massawippi
Fin 2020 : Mise en service prévue du tronçon entre la fin de l’actuelle autoroute 410 et le nouveau carrefour giratoire sur la route 108 près du chemin Glenday