Soixante personnes réunies pour discuter de plusieurs projets écologiques

Une soixantaine de personnes se sont réunies samedi, lors d'une soirée organisée par Sherbrooke en Transition, pour discuter de plusieurs projets écologiques. La monnaie locale, le recyclage, la notion de zéro-déchet et l'éducation alimentaire pour les enfants ont fait partie des sujets abordés.
L'initiative Sherbrooke en Transition est née l'an dernier après la projection du film Demain du réalisateur Cyril Dion à la Maison du cinéma. Plusieurs centaines de personnes avaient alors discuté des initiatives possibles à Sherbrooke.
« On veut impliquer à nouveau les 250 personnes qui étaient présentes l'an dernier, explique Christelle Lefèvre, membre du comité initiateur de Sherbrooke en Transition. Parmi ces gens-là, plusieurs ont déjà des projets en place. »
La communication, un enjeu important à Sherbrooke, a été l'un des points abordés durant la soirée.
« Un des points faibles des initiatives écologiques de la région, c'est que les gens ne communiquent pas assez entre eux. »
« On veut que les gens se parlent, on veut savoir qui fait quoi, conclut-elle. La population ne sera jamais au courant si nous-même on ne sait pas ce qui se fait comme projet. Lorsque j'ai développé les Incroyables comestibles à Saint-Élie, je n'avais aucune idée qu'il y en avait déjà à Sherbrooke. On veut que les gens se parlent plus. »