Xavier Vachon, Thomas Boisclair, Alexandre Bui, Antoine Martel-Grenier, Annabelle Chicoine-Ouellet et Juliette Gendron sont les six élèves du Séminaire de Sherbrooke qui sont partis, mercredi, à la rencontre de Simon DuBois à Seattle.

Six élèves à la rencontre du navigateur à Seattle

Six élèves du Séminaire de Sherbrooke se sont envolés vers Seattle, mercredi, pour aller à la rencontre de Simon DuBois. Les élèves de 2e secondaire, qui ont suivi le parcours en mer du navigateur depuis le début de l’année scolaire, ont le mandat de réaliser une vidéo sur leur expérience.

« On va aller poser des questions à Simon sur son aventure, visiter son voilier et réaliser des vidéos de réalité virtuelle pour que les élèves qui sont restés à Sherbrooke puissent vivre eux aussi l’expérience », a expliqué, juste avant le départ, l’enseignante Renée Lévis, qui accompagne le groupe à Seattle du 25 au 30 avril avec son collègue Maxime Tardif-Rancourt.

L’aventure a commencé en mai dernier lorsque Simon DuBois, un ancien élève du Séminaire de Sherbrooke, a rencontré les élèves, alors en premier secondaire, pour leur parler de son intention de faire le tour du monde à la voile. Dans le cadre du Clipper round the world yacht race, le Sherbrookois d’origine a pris la mer à Liverpool en août et il devrait revenir à son point de départ en juillet, après avoir parcouru 40 000 milles nautiques.

« On trouvait que le projet de Simon rejoignait totalement les valeurs du Séminaire soit le dépassement de soi, la persévérance et la bienveillance », note l’enseignante.

C’est d’ailleurs la persévérance de Simon DuBois qui a le plus épaté les élèves au cours des derniers mois. « L’équipage a continué de travailler fort, malgré les tempêtes », mentionne Antoine Martel-Grenier, rappelant qu’un participant est décédé en mer lors des premières étapes de la course.

« Le pied de Simon est aussi resté pris dans une corde et il a été suspendu dans les airs. Moi, personnellement, j’aurais arrêté la course, car j’aurais eu peur, mais lui a continué. C’est inspirant », ajoute Juliette Gendron.

Tout au long de l’année, les élèves de 2e secondaire ont suivi Simon DuBois à travers leurs différentes matières scolaires. En art, les élèves ont fait des œuvres inspirées des monstres marins. En français, ils ont composé des textes sous la thématique de la navigation. En anglais, ils ont préparé des suggestions de sorties pour les séjours terrestres du marin. En univers social, ils l’ont suivi à travers les grandes explorations.

« La direction voulait aussi réaliser un projet extra scolaire. Puisque le bateau de Simon s’appelle Visit Seattle, on a décidé de prendre ça au pied de la lettre et d’aller visiter cette ville », raconte Mme Lévis.

Un concours a été lancé pour sélectionner les jeunes voyageurs. Vingt équipes de deux élèves ont relevé, sur une base volontaire et sur leur temps libre, le défi de présenter la ville de Sherbrooke en cinq points. Les membres des trois meilleures équipes ont pris l’avion vers l’ouest, mercredi, à 16 h 30.

Le jury de sélection était composé de Simon DuBois, Jean-Luc Dussault, la rectrice du Séminaire, une représentante de la Ville de Sherbrooke et du directeur général de la Fondation du Séminaire.

La rencontre avec Simon DuBois devrait motiver les élèves à fournir le meilleur d’eux-mêmes jusqu’en juin.

« On sait qu’en fin d’année, les élèves manquent parfois de motivation. C’est un bon moment pour aller voir Simon qui persévère malgré les embûches », relate Mme Lévis.

Les élèves du Séminaire de Sherbrooke assisteront le 29 avril au départ vers le canal de Panama des 11 navires participant à la course.

« Il parait que c’est vraiment magnifique. On est chanceux de vivre ça », conclut Mme Lévis.