Alain Salesse active la simulation de tremblement de terre, alors qu'Élizabeth Lacasse, William Morin et Maxime Marier tentent l'expérience.

Simulation: la terre a tremblé au Carrefour

La terre a tremblé ce jeudi au Carrefour de l'Estrie à l'occasion de l'exercice de simulation de tremblement de terre organisé par le Bureau d'assurance du Canada (BAC).
La séismobile - simulateur de séisme - permet de reproduire un tremblement de terre de magnitude 7 sur l'échelle de Richter. « Malheureusement au Québec, il n'y a pas beaucoup de gens qui sont conscients que le risque d'un tremblement de terre est bien là. Souvent les gens pensent que ça se passe seulement dans l'Ouest canadien, alors que le Québec est la deuxième province la plus à risque », explique Anne Morin, responsable aux affaires publiques du BAC au Québec. 
En moyenne, l'est du Canada est secoué par 450 séismes chaque année. Le BAC vient alors rappeler les risques ainsi que les gestes de sécurité à adopter lors de telles situations. « Il faut s'abaisser au sol, s'abriter sous un meuble solide et s'agripper solidement », rappelle Mme Morin. 
Anne Morin souligne également que les experts sémiologues prévoient des séismes d'envergures au Québec d'ici 50 ans en raison des mouvements des plaques tectoniques. 
Le BAC se promène un peu partout au Québec depuis le début mois de mai dans une tournée de prévention.