Sherbrooke et Granby se font la cour

SHERBROOKE - Les Villes de Sherbrooke et de Granby filent le parfait bonheur, prêtes à convoler en justes noces au sein de la même région administrative. Tellement qu'on s'offre même des cadeaux.

La Ville de Granby a offert un présent « festif et significatif » à sa partenaire de l'autoroute 10 mardi soir. Mercredi matin, on découvrait un magnifique sapin de Noël de 17 pieds installé au parc Jacques-Cartier. Ce sont des employés municipaux de Granby qui se sont déplacés à Sherbrooke afin d'installer et décorer ce « cadeau d'hôtesse ». Des employés de la Ville de Sherbrooke ont aussi collaboré à cette réalisation.

À lire aussi: La question du transfert vers l'Estrie divise les élus de Brome-Missisquoi

Granby joindra l’Estrie avec ou sans Brome-Missisquoi

Un hasard, ce cadeau était offert quelques heures après une sortie du ministre responsable de l'Estrie, François Bonnardel, en tournée à Sherbrooke, proclamant que la MRC de la Haute-Yamaska allait joindre la région administrative de l'Estrie dès 2019. Le député de Granby disait ainsi vouloir que sa ville intègre l'Estrie.

Le maire de Sherbrooke n'en dit pas moins. « C'est un beau cadeau de la Ville de Granby. Un beau clin d'œil », dit-il au sujet du sapin.

« J'avais envoyé une photo du sapin de la place des Moulins au centre-ville. Le maire de Granby Pascal Bonin m'avait dit qu'il m'en enverrait un à son tour. »

Le fameux sapin a été installé le long de la promenade, près de la pointe ouest du lac des Nations. Les maires Lussier et Bonin se sont rencontrés à quelques occasions en 2018. Le dossier de l'intégration de Granby à l'Estrie reviendra sur la table. « Quand je parle aux gens, tout le monde me dit que Granby fait partie de l'Estrie », argumente Steve Lussier.

« Son arrivée au sein de l'Estrie ferait grandir le poids de la région au Québec... tout en gardant le titre de ville reine à Sherbrooke. Je travaille avec tout le monde, autant le maire de Bromont et de Granby. »

M. Lussier en profite pour réitérer son appui au développement de l'aéroport de Sherbrooke. Celui-ci n'est pas en compétition avec l'aéroport de Bromont. « Les deux infrastructures sont complémentaires », dit-il.

« L'aéroport de Sherbrooke dispose entre autres d'une piste plus longue. »

Du côté de Granby, on se dit heureux d'être éventuellement « rattachés à l'Estrie », soit « un naturel depuis toujours » qui « sera bénéfique pour tous ».

« J'ai un grand respect pour M. Lussier et, dès notre première rencontre, je savais que nous étions pour bien nous entendre. J'entrevois d'un très bon œil nos futures collaborations qui permettront l'essor de nos municipalités et de notre région », déclare M. Bonin. « Au-delà du travail, je considère M. Lussier comme un bon ami et j'ai bien hâte de poursuivre le développement de nos bonnes relations de travail! »