La nouvelle usine de Sherbrooke deviendra la plaque tournante d’Attitude, selon Jean-François Bernier, président et fondateur de l’entreprise.

Sherbrooke devient la «plaque tournante majeure» d’Attitude

Les nouvelles installations de l’entreprise Attitude deviendront rien de moins que la « plaque tournante majeure » de ce manufacturier de produits de soins corporels et ménagers naturels.

Selon Jean-François Bernier, président et fondateur d’Attitude, c’est avec enthousiasme que la compagnie s’installe à Sherbrooke.

À LIRE AUSSI: Attitude s’installe à Sherbrooke et investit 14 M$

« Nous considérons que Sherbrooke offre un bel équilibre entre la ville et la nature », lance-t-il en entrevue accordée à La Tribune. « En plus, Sherbrooke est une ville universitaire, ce qui est important, car nous envisageons d’établir un centre de développement d’innovation. »

« En plus, nous avons senti que Sherbrooke nous voulait. Nous cadrons dans le créneau de développement défini par la Ville. Il y a eu des éléments facilitateurs à notre arrivée. »

Rappelons qu’Attitude, dont le siège social est situé à Montréal, a construit une usine au bout de la rue Robert-Boyd. L’investissement est de 15 millions $.

Les installations industrielles comprendront notamment trois chaînes de production et d’emballage entièrement automatisées et destinées à la fabrication de produits ménagers et de soins corporels.

Une soixantaine de postes seront créés dans les deux prochaines années. Une vingtaine d’emplois ont été comblés jusqu’ici. La production est au stade de rodage, ajoute M. Bernier.

Attitude, qui a vu le jour en 2006, cherchait à accroître de façon importante sa production afin de répondre à la demande, principalement en Asie. « Le choix de Sherbrooke n’était pas banal, analyse-t-il. Nous avons pris notre décision après une longue réflexion. »

« C’est un endroit idéal pour nous, même si c’est plus difficile au niveau logistique. Nos produits sont embarqués dans des conteneurs vers les ports pour voyager en bateau vers les marchés. » 

Attitude possède également des installations à Montréal et à Saint-Eustache. Présente dans plus de 44 pays, l’entreprise a conçu diverses gammes de produits écologiques ou naturels pour satisfaire les besoins de toutes les familles, notamment soins corporels, tout-petits, ménager et animaux.

Rien n’est encore décidé, mais dans l’éventualité que les carnets de commandes demeurent aussi remplis qu’actuellement, on devra penser à agrandir. Le nouveau complexe industriel a une superficie de 90 000 pieds carrés. « Nous avons le terrain pour doubler la superficie à 200 000 pieds carrés s’il le faut », dit l’homme d’affaires.

« C’est pensé ainsi, pour ne pas avoir deux sites de production si nous devons agrandir. »

La philosophie qui propulse Attitude consiste à proposer des produits de consommation responsable qui ne nuiront pas à la planète. « Nous avons développé des produits efficaces et à bons prix. C’est le défi. »

« Il faut repenser notre façon de consommer pour minimiser notre impact sur l’environnement et notre santé, note-t-il. Il n’est pas nécessaire d’arrêter de consommer. Par exemple, je pense plus qu’il faut aller vers la voiture électrique que d’arrêter de se déplacer. »

Rappelons que le gouvernement du Québec attribue, par l’entremise du programme ESSOR, un prêt de 2,5 millions $ à Attitude pour appuyer la réalisation de ce projet.

Attitude a muni sa nouvelle usine d’équipements automatisés et robotisés dès son implantation afin d’en assurer la productivité et la compétitivité.