La Ville de Sherbrooke souhaite construire un gymnase double, adjacent à l’actuel édifice d’Expo-Sherbrooke, en vue des Jeux du Québec de 2023.

Sherbrooke construira un gymnase double

La Ville de Sherbrooke a franchi la deuxième étape du processus de mise en candidature pour accueillir les Jeux du Québec d’hiver de 2023, lors de la séance du conseil municipal de lundi soir. Un budget d’opération de 6,8 millions de dollars, des investissements municipaux totaux de 2,67 millions de dollars et, surtout, la construction d’un nouveau gymnase double municipal sont les principaux faits saillants.

La construction de ce gymnase double sera adjacente à l’actuel édifice d’Expo-Sherbrooke, et sera accompagnée d’une subvention de cinq millions de dollars provenant du programme de soutien aux infrastructures pour les Jeux du Québec du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

« On ne fait pas des Jeux pour faire des Jeux ; on veut un legs et c’est l’opportunité qu’on a présentement. Il faut rappeler que la construction d’un gymnase double ouvert à la population était l’une des principales recommandations du plan directeur des infrastructures récréatives et sportives de 2008. Donc, le besoin est là depuis longtemps », a indiqué le conseiller municipal et président du comité du sport et du plein air à la Ville de Sherbrooke, Vincent Boutin.

Ce double gymnase municipal servira à accueillir les épreuves de boxe et de judo pour les Jeux du Québec.

« On aimerait le plus possible demeurer à l’intérieur du budget accordé par la subvention. On est par contre en étude de coûts, pour finaliser le montage financier », a poursuivi M. Boutin.

Un plan concept sera élaboré concernant le projet d’immobilisation du gymnase double ainsi qu’un concept financier. Ce projet sera par la suite présenté aux élus pour acceptation.

À court terme, donc, la Ville de Sherbrooke pourrait se retrouver avec deux nouvelles infrastructures sportives à sa disposition : ce nouveau gymnase double, et un tout nouvel édifice Expo-Sherbrooke, si la demande de subvention faite par la Ville dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS) déposée le mois dernier est acceptée.

« Si nous n’obtenons pas la subvention pour la réfection de l’édifice Expo-Sherbrooke, nous allons travailler un scénario qui inclurait ce dernier édifice pour la présentation des Jeux du Québec », a précisé Vincent Boutin.

Ce dernier espère une réponse du gouvernement avant cet été.

Une construction près du Centre Julien-Ducharme fut également à l’étude par le comité aviseur des Jeux du Québec, pour l’emplacement du futur gymnase double.

Parmi les éléments qui ont milité pour la construction sur le Plateau Sylvie-Daigle, la Ville a retenu qu’elle pourrait ainsi développer une synergie avec les organismes du futur centre gymnique, qu’elle pourrait développer des partenariats avec le Cégep et les écoles environnantes, en plus d’être plus facilement accessible avec le transport en commun. 

Le Plateau Sylvie-Daigle deviendrait un pôle majeur pour les Jeux du Québec, estime-t-on.

Un budget de 6,8 millions

On en sait également un peu plus sur le montage financier. Ainsi, la Ville de Sherbrooke prévoit un budget d’opération de 6,8 millions de dollars, dont 2,67 millions proviendront de la Ville de Sherbrooke, en biens et services (1,12 million) et en argent comptant (1,55 million).

Des subventions de différents programmes gouvernementaux, de l’ordre de 1,935 million (dont 1,4 million par SPORTSQUÉBEC), ainsi que des subventions en biens et services de la part des partenaires institutionnels, comme la CSRS, l’Université Bishop’s et l’Université de Sherbrooke et le Cégep de Sherbrooke, qui totaliseront un peu plus de 362 000 $, viendront compléter le montage financier.

« Nos partenaires sont toujours avec nous, la procédure suit son cours. Cette deuxième étape était la plus importante dans le processus de mise en candidature, puisqu’on y a confirmé notre capacité à bien accueillir et a bien organisé ces jeux », a dit Vincent Boutin.

Le dépôt de la candidature finale de Sherbrooke doit être fait avant le 31 juillet, ce qui constitue la troisième étape de la mise en candidature.

La présentation de la candidature à SPORTSQUÉBEC sera faite quant à elle entre le 14 et le 28 août. L’annonce du milieu hôte sera concrétisée en septembre prochain.

Sherbrooke, on le rappelle, est la seule ville en lice auprès de SPORTSQUÉBEC afin d’accueillir les Jeux du Québec de 2023.