« En 2018, l’animation politique reposait beaucoup sur le cabinet de Sherbrooke citoyen. Pour 2019, le parti souhaite faire plus d’activités et ainsi plus de recrutement », explique Évelyne Beaudin, conseillère municipale et chef par intérim de SC.

Sherbrooke citoyen veut recruter davantage

Sherbrooke citoyen concentrera ses efforts sur le recrutement en 2019. Le parti compte multiplier les activités d’animation afin d’intéresser les citoyens à la politique municipale et du même coup à Sherbrooke citoyen (SC).

C’est une des orientations inscrites dans le plan d’action pour l’année 2019, présenté à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de la formation qui avait lieu dimanche au Musée de la nature et des sciences.

« En 2018, l’animation politique reposait beaucoup sur le cabinet de Sherbrooke citoyen. Pour 2019, le parti souhaite faire plus d’activités et ainsi plus de recrutement », explique Évelyne Beaudin, conseillère municipale et chef par intérim de SC, lorsque jointe par La Tribune.

À cet effet, le parti tiendra le 3 avril, au Liverpool Billard Night Life, une activité destinée aux jeunes visant à les intéresser à la politique municipale. Des militants de SC animeront la soirée et partageront leur expérience au sein du parti, que ce soit comme stagiaire, comme candidat ou bien comme membre du conseil exécutif.

L’assemblée a également été l’occasion de faire des modifications aux statuts et règlements du parti.

« Dernièrement nous avons beaucoup travaillé sur des aspects internes de la formation. Plusieurs personnes nous ont demandé aujourd’hui quand allons-nous remettre les mains dans notre programme politique et ce sera en 2020. À l’assemblée de 2020, nous allons revoir de fond en comble notre programme pour l’actualiser », soutient Mme Beaudin.

Selon Mme Beaudin, plusieurs nouveaux visages ont fait leur apparition à l’assemblée. « J’étais très heureuse de voir des personnes que je ne connaissais pas du tout! J’étais même agréablement surprise. Il s’agissait soit de gens qui venaient d’arriver à Sherbrooke ou encore des gens qui nous voient aller via les médias et qui s’intéressent au parti. Ça m’indique qu’il y a un intérêt pour ce que nous faisons », explique Mme Beaudin.

Environ 40 personnes ont pris part à l’assemblée.