Évelyne Beaudin

Sherbrooke Citoyen fait appel à la population

Sherbrooke Citoyen demande l’aide de la population de Sherbrooke pour bonifier et mettre à jour son programme politique. Deux rencontres de brassage d’idées se tiendront le 21 novembre 2019 et le 25 février 2020.

« On pense qu’un parti, ça doit constamment se renouveler, indique la chef du parti, Évelyne Beaudin. On est déjà en mode d’essayer de construire quelque chose pour la prochaine élection et quand on veut faire les choses démocratiquement, ça demande beaucoup de temps alors on se prend à l’avance. On veut être connecté sur les besoins de la population. »

L’activité du 21 novembre 2019 à la salle du Parvis sera consacrée aux thèmes de l’environnement, de l’urbanisme et de la qualité de vie. Celle de février portera sur la participation citoyenne, l’économie locale et la bonne gouvernance. Les propositions formulées par les participants lors de ces deux activités seront ensuite analysées par le conseil exécutif du parti qui formulera une proposition de programme aux membres réunis lors d’un congrès en mai 2020. 

« Au final, le programme politique va être adopté par les membres parce que c’est leur privilège de membres, mais pour la partie brassage d’idée, on trouvait que ce serait plus enrichissant si on l’ouvrait à tout le monde, souligne Mme Beaudin.

Les idées vont ensuite être mises à l’épreuve.

« On va challenger les propositions auprès de différents organismes, résume Mme Beaudin. On va les mettre à l’épreuve le plus possible. Je suis très confiante que ça va nous mener à un super beau programme dans lequel les gens de Sherbrooke vont se reconnaître. »

Sherbrooke Citoyen avait fait un exercice semblable avec les élections de 2017.

« Ça avait été fait plus rapidement parce que la situation l’obligeait, explique Michael Labarre, président du conseil exécutif du parti. Ça s’était avéré très concluant. On ne peut pas tout savoir. Sherbrooke Citoyen a un devoir de représentation et il faut bien les écouter un peu. On veut rapprocher la politique des gens. »

Quelques propositions faites durant les dernières consultations se sont d’ailleurs concrétisées, comme la pérennisation de l’équipe d’intervention psychosociale au sein du Service de police, la diffusion intégrale et en direct des séances du conseil municipal et l’augmentation de la fréquence de passage des autobus sur la rue King.