La deuxième phase du Sélection Rock Forest ajoutera 134 logements aux 199 existants à la Plaza de l’Ouest.

Sélection Rock Forest s’agrandit

Remplie au maximum de sa capacité, la résidence pour aînés de Sélection Retraite de la Plaza de l’Ouest, dans le secteur Rock Forest, prend de l’expansion. Ce sont 134 logements qui seront construits dans la « phase 2 », alors que l’immeuble actuel compte déjà 199 appartements.

« Il y a un réel engouement pour la phase 2. Nous viendrons compléter notre offre avec l’ajout d’une piscine et de nouveaux espaces commerciaux. Le nouveau bâtiment de six étages viendra s’attacher à la première phase pour créer une grande cour intérieure. Il y aura beaucoup de verdure dans les espaces communs, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du projet », explique Philippe Bouclin, directeur immobilier de Sélection Retraite.

« Nous avons rencontré les promoteurs pour nommer quelques insatisfactions. Nous ne voulions pas que la construction donne une trop grosse masse et nous avons réaffirmé que nous voulons que ça s’intègre bien dans le paysage », résume la conseillère Annie Godbout à propos des exigences de la Ville dans ce dossier.

Une proposition a entre autres été formulée pour l’ajout d’un support pour vélos et pour réviser l’élévation latérale du côté de la rue du Haut-Bois pour assurer une intégration « à échelle humaine », lit-on dans un document municipal dont La Tribune a obtenu copie.

« Nous venons avec un concept architectural en escalier pour amoindrir l’impact visuel », assure M. Bouclin. 


La phase deux du Sélection Rock Forest sera lancée en 2019.

Des stationnements intérieurs seront construits pour maximiser l’espace. Le début des travaux est prévu en mars 2019 alors que l’ouverture officielle est planifiée à l’été 2020. La valeur de cet agrandissement n’est pas encore connue. Philippe Bouclin explique néanmoins qu’on cherchera à minimiser les impacts des travaux sur les locataires. « Nous avons l’habitude de faire des projets en phases. C’est très réalisable en amoindrissant les impacts sur les résidents. L’acceptabilité sociale, c’est autant pour les résidents que pour les citoyens du secteur. »

Au moment de la construction de la première phase, des inquiétudes avaient été soulevées pour la sécurité des résidents qui pouvaient circuler dans l’aire commerciale, de même que pour l’accessibilité pour les ambulances. Il n’y aurait eu aucun incident depuis l’ouverture de Sélection Retraite en 2017.

Le complexe de Rock Forest est le premier à Sherbrooke pour l’entreprise qui en compte déjà une cinquantaine à travers le Québec. « Avec la phase 2, on vient s’implanter encore plus en Estrie. »

Pourrait-on voir une deuxième résidence Sélection Retraite ailleurs en ville? « Nous regardons toujours les occasions, mais nous ne sommes pas au stade de faire une annonce. Il n’y a rien en ce sens là pour le moment. »