Les gens qui s’inquiétaient du niveau de la rivière peuvent être rassurés. Vers 16 h 30 samedi, déjà une stabilité du niveau de l’eau pouvait être remarquée, avec le gel de fin de journée.

Rivière Saint-François: les pompiers en mode alerte

Samedi, les pompiers du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke étaient en mode « alerte » en raison du niveau élevé de l’eau de la rivière Saint-François.

« On attend des nouvelles du directeur du Service d’incendie, il nous tient au courant sur l’évolution de ça et on est en attente », explique le lieutenant Jean-Marc Pizzo.

Le mode alerte a été lancé à 13 h 30 samedi après-midi, ce qui signifie que les pompiers sont prêts à intervenir en cas d’inondations ou de problèmes reliés au débordement de la rivière.

« C’est sûr qu’on est toujours prêts, les équipements sont toujours prêts en caserne. C’est juste que ça nous tient au courant sur l’évolution de la rivière et si ça continue de monter, ça veut dire que les probabilités qu’on ait des appels sont de plus en plus probables. C’est de savoir ce qu’il se passe en bas, soit le niveau continue de monter ou soit il est stable », explique le lieutenant Pizzo.

Les gens qui s’inquiétaient du niveau de la rivière peuvent être rassurés. Vers 16 h 30 samedi, déjà une stabilité du niveau de l’eau pouvait être remarquée, avec le gel de fin de journée. 

Selon M. Pizzo, le niveau de la rivière devait diminuer avec le mercure. « En gelant, naturellement il n’y a plus d’écoulement d’eau », précise-t-il.

Aucune intervention reliée aux pluies des derniers jours n’a été enregistrée par le Service d’incendie.